Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

L’audiogramme : tout savoir sur ce test incontournable

L'audiogramme tout savoir sur ce test incontournable

Partagez l'Article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

À ce jour, il existe de nombreux tests qui peuvent évaluer la capacité auditive d’un individu et déterminer les défauts. Le plus fiable d’entre eux est sans conteste l’audiogramme, qui est un examen réalisé par un audioprothésiste ou un oto-rhino-laryngologiste. Alors, qu’est-ce qu’un audiogramme? Comment se passe l’examen, et en particulier, comment interprètes-tu les résultats ? Vous trouverez les réponses à toutes ces questions dans ce guide.

Audiogramme : qu’est-ce que c’est ?

L’audiogramme est essentiellement un test qui peut détecter et signaler une perte auditive personnelle. Cela est dû au fait que la perte auditive se manifeste de différentes manières, mais cela peut être dû au fait que l’environnement est trop bruyant pour entendre certains sons clairs. Comme nous le savons tous, la perte auditive peut être causée par les séquelles d’un accident ou d’une maladie, mais il peut aussi y avoir des antécédents familiaux qui peuvent en bénéficier. Aujourd’hui, vous pouvez passer de nombreux tests en ligne pour évaluer vos capacités d’écoute. Malgré leurs avantages pratiques, leur fiabilité peut être remise en cause. C’est pourquoi il est particulièrement important de penser à réaliser un audiogramme avec un expert.

Vérifier avec la courbe du graphique

L’évaluation auditive est en fait un ensemble de plusieurs types de tests. De plus, vous n’avez pas besoin d’avoir de problèmes d’audition avant de jouer. De plus, les personnes travaillant dans des environnements dangereux le font toujours à des fins de prévention.

Au cours de l’audiogramme, l’audition de l’individu est évaluée à différentes fréquences. Tracez ensuite le résultat sous forme de graphique. C’est un indicateur du seuil auditif du candidat. Gardez à l’esprit que le seuil auditif normal est compris entre 0 et 25 décibels, au-delà duquel des complications peuvent survenir.

A quoi servent les audiogrammes ?

En effectuant un audiogramme, une éventuelle perte auditive peut être détectée. S’il est installé, le test auditif identifiera le type d’obstacle.

Les résultats de l’audiogramme sont importants car ils permettent d’étudier les solutions possibles pour aider le patient. Dans la plupart des cas, nous choisirons des appareils auditifs. Lorsque vous entendez le bourdonnement ou que vous ne pouvez pas suivre les conversations autour de vous, vous avez le droit de vous inquiéter pour votre santé auditive.

Si vous prenez des médicaments qui ont des effets secondaires qui affectent votre audition, vous devriez également passer un audiogramme pour vous assurer que tout va bien.

Comment se déroule l’examen ?

L’examen de l’audiogramme suit de nombreuses règles. Elle s’effectue uniquement dans un environnement insonorisé. Une autre caractéristique de cet examen est que le patient ne restera pas passif tout au long du processus. Enfin, l’audiogramme est réalisé en plusieurs étapes :

Bilan

L’évaluation auditive peut être réalisée par 2 experts : l’audiologiste et l’oto-rhino-laryngologiste. L’évaluation dure environ une heure et comprend 3 étapes :

La première comprend une série de questions posées par des experts pour en savoir plus sur le patient. Il en a profité pour en apprendre davantage sur son mode de vie, son environnement sonore, etc.

Ensuite, effectuez un examen physique sur le patient. Ici, l’expert procède à un examen otoscope, à partir duquel il peut comprendre l’état du conduit auditif du patient.

La dernière partie de l’évaluation auditive est le test auditif. Ce sont des tests de phonétique et d’intonation.

Test de voix

L’audiométrie vocale est également appelée test d’intelligibilité de la parole. Ici, le patient doit répéter les mots ou les sons qui lui sont communiqués depuis le casque. L’objectif du test de parole est de permettre aux experts d’évaluer la compréhension de la parole dans 2 types d’environnements différents. Ainsi, entre un environnement calme et un environnement bruyant, l’audiométrie sonore montrera un inconfort important. Veuillez noter que les mots choisis dans ce test dépendent en grande partie de l’âge du sujet. Par exemple, pour les adultes, les oto-rhino-laryngologistes ou les audioprothésistes, utilisez le tableau en deux syllabes de Fournier. Dans le même temps, les enfants seront testés selon la liste de Boorsma.

Pour le résultat du test, il est affiché sous forme de courbe, comme le montre la figure ci-dessous :

En abscisse, le seuil d’intelligibilité en DB (dB)

En ordonnée, le pourcentage de mots entendus à ce niveau d’intensité.

D’une manière générale, l’audition est considérée comme normale lorsque le seuil d’intelligibilité est de 100 % sur une intensité de 20 décibels.

Test de tonalité

L’audiométrie tonale est similaire à l’audiométrie, mais il existe quelques différences. En fait, il s’agit d’une capacité de détection plus sonore. L’objectif principal du test de tonalité est de permettre au patient d’accepter des tonalités pures, dont l’intensité changera tout au long du test. Cet examen a pour but de déterminer le seuil auditif du patient.

Lors du test de tonalité, le praticien teste deux types de conduction sonore :

Conduction aérienne : Elle se fait à travers les écouteurs sur les oreilles. Par conséquent, les experts testent la transmission du son de l’oreille interne à l’oreille externe, à travers les osselets auditifs et la membrane tympanique.

La conduction osseuse : Elle se fait grâce à un vibromasseur placé derrière l’oreille. Par conséquent, les experts testent la conduction à travers le crâne.

Généralement, le test de tonalité permet de mesurer le seuil de gêne auditive, notamment en fonction des différentes fréquences du test. C’est le degré auquel le son devient désagréable, mesuré en dB (décibel). L’inspection ne s’arrête pas là, car une fois les résultats disponibles, encore faut-il pouvoir les lire et les interpréter. Cependant, le but du test de tonalité est de s’assurer que la membrane tympanique et les osselets dans l’oreille fonctionnent correctement.

Qui a le droit de faire des audiogrammes ?

Un audiogramme est un test qui peut être effectué par différents audiologistes. Vous pouvez ensuite appeler un audioprothésiste pour obtenir un audiogramme. Cependant, seuls les oto-rhino-laryngologistes ont le droit de prescrire des appareils auditifs.

Afin d’effectuer un test auditif complet, les audioprothésistes n’utilisent pas seulement des audiogrammes pour déterminer l’aide auditive la plus appropriée. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir comment réaliser un bilan auditif dans un centre dédié. Quel que soit le praticien (spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge ou audioprothésiste), l’audiogramme permet de détecter la perte auditive du patient.

Vous souhaitez tester votre audition ? Prenez rendez-vous dans l’un de nos centres auditifs. Ce rendez-vous est gratuit

Comment interpréter les résultats de l’audiogramme ?

Les données d’évaluation de l’audition sont collectées sous forme de graphiques. C’est le résultat de la capacité du patient. Par conséquent, il est raisonnable d’être confus quant à l’interprétation de l’audiogramme. En fait, les résultats de l’audiogramme montrent que chaque ligne représente une oreille. Afin de ne pas se perdre, chaque oreille affiche une couleur différente. Par conséquent, l’oreille gauche est affichée en bleu et l’oreille droite est affichée en rouge. Le tableau est également composé de symboles et de lettres, qui sont des indicateurs du son que le patient entend à différentes fréquences.

Comment évaluer la perte auditive d’un patient ?

Cette courbe est utilisée pour évaluer le niveau de perte auditive dans l’oreille. Une courbe très basse signifie que la perte auditive est très grave. Cependant, il ne faut pas oublier qu’il existe plusieurs niveaux de cette perte auditive.

Ainsi :

  • Entre 0 et 20 décibels, l’audition est tout à fait normale
  • Plus de 21 décibels, légère perte auditive
  • Entre 41 et 55 dB, la perte est moyenne,
  • S’il dépasse 71 décibels, c’est très grave.

Lorsque le patient est examiné par un audioprothésiste, une fois le problème auditif déterminé, l’audioprothésiste doit l’orienter vers un oto-rhino-laryngologiste. Les experts effectueront à leur tour d’autres tests. Après avoir terminé ces tests, le médecin peut recommander des appareils auditifs.

Et si le diagnostic est positif ?

Une fois que le médecin a diagnostiqué la perte auditive, vous devez prendre rendez-vous avec l’oto-rhino-laryngologiste pour vous fournir une prescription médicale afin que vous puissiez utiliser l’aide auditive. Après cela, votre audioprothésiste à La Maison de l’Appareil Auditif sera en mesure de vous proposer une variété d’options d’aides auditives. Veuillez noter que la responsabilité de votre audioprothésiste est de vous fournir la meilleure formule en fonction de vos données personnelles.

Un doute sur votre capacité d’écoute ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un audiologiste ou un oto-rhino-laryngologiste pour un bilan auditif complet. En effet, les problèmes auditifs ne sont pas faciles à accepter pour le patient, car il peut ne pas en ressentir immédiatement l’impact. Ce sont généralement les personnes qui les entourent qui les laissent remarquer le problème en premier. Résoudre ce problème vous permettra de retrouver rapidement une vie saine et épanouissante.

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement pendant 14 jours

Nos autres articles

Écouter de la musique est-il dangereux

Écouter de la musique est-il dangereux ?

Si vous écoutez trop fort, écouter de la musique peut être dangereux. Une force excessive peut causer des blessures graves et durer longtemps. Les sifflements

Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi