Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Écouter de la musique est-il dangereux ?

Écouter de la musique est-il dangereux

Partagez l'Article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Si vous écoutez trop fort, écouter de la musique peut être dangereux. Une force excessive peut causer des blessures graves et durer longtemps. Les sifflements et les acouphènes indiquent clairement que les oreilles sont affectées par l’exposition au son.

Que pensons-nous est un son fort?

L’oreille interne est très fragile. Un volume excessif peut endommager et endommager ou même détruire les cellules ciliées. Une exposition continue ou répétée et une augmentation constante du son augmentent le risque d’endommager le système auditif.

Le seuil de danger est estimé à 85 décibels. Par exemple, un marteau-piqueur ou un smartphone inséré au volume maximum produira 100 décibels. Les concerts, la musique de boîte de nuit ou les ambulances émettent 105 décibels.

La perte auditive survient rapidement, surtout si vous avez l’habitude d’entendre ces bruits au fil du temps, si vous êtes musicien dans un groupe ou si vous allez en boîte de nuit avec vos enfants et vos amis le week-end.

Symptômes et risques encourus

Un volume excessif a de nombreux effets sur la santé. Pour les travailleurs, il est très dangereux d’entendre des bruits extérieurs dépassant les 80 décibels 8 heures par jour. C’est la plus grande source de fatigue auditive, même inférieure à la limite légale d’exercice.

La fatigue auditive provoque principalement des acouphènes et des acouphènes, qui peuvent disparaître sans autre contact avec le temps. Mais si le niveau sonore ne diminue pas, une surdité irréversible est possible.

Les personnes exposées peuvent également souffrir d’hyperacousie. Ensuite, ces sons deviennent très gênants, voire insupportables et douloureux.

Enfin, on peut citer le choc sonore, bien que relativement rare, il ne doit pas être ignoré. Il est généralement lié au bruit important et court reçu par le casque, notamment utilisé par les opérateurs de centres d’appels téléphoniques et également utilisé par les mélomanes.

Peut provoquer un traumatisme auditif sévère : hyperacousie ou modifications temporaires du seuil auditif. En cas de problème, si vous ne pouvez pas prendre rendez-vous rapidement, n’hésitez pas à consulter un oto-rhino-laryngologiste ou un hôpital.

Quelles sont les réactions et les précautions pour la protection auditive?

La Journée nationale de l’audition (JNA) du 14 mars 2019 a mis en lumière les dangers du bruit, qui nous sont tous étroitement liés. On l’appelle “l’ennemi numéro un de notre santé auditive”. Parce que la déficience auditive peut aussi causer du stress, des problèmes cardiovasculaires, du sommeil et un déclin cognitif.

Les précautions d’usage existent, si vous êtes habitué à ces précautions depuis l’enfance, elles ne sont pas contraignantes : écouter de la musique sans écouteurs ni écouteurs autant que possible est une première réponse indispensable. N’oubliez pas non plus de ne pas trop augmenter le volume.

Dans une boîte de nuit, il vaut mieux rester à l’écart des enceintes. Reposez-vous dans un endroit calme pendant 30 minutes toutes les deux heures ou 10 minutes toutes les 45 minutes.

Pendant le concert, il est recommandé d’utiliser des écouteurs ou des bouchons d’oreille.

Quels sont les différents types de casques et écouteurs ?

Parfois, vous devez utiliser un casque ou des écouteurs pour écouter de la musique. Il existe différents modèles, filaires ou sans fil, qui peuvent proposer différents modes d’écoute.

Les écouteurs intra-auriculaires, qu’ils soient filaires ou Bluetooth, sont les modèles les plus populaires, fixés dans l’oreille avec un embout en gel pour un meilleur confort. D’autres ont des crochets d’oreille pour un meilleur ajustement.

D’autre part, le super pavillon est équipé de coussins qui peuvent être placés sur les oreilles. Ils sont maintenus en place avec des boucles d’oreilles. Ils sont parfaits pour ceux qui trouvent les bouchons d’oreille inconfortables. L’option casque peut être une autre option.

Il existe également un serre-tête, et il existe également une version serre-tête qui s’adapte à la taille de la tête. Ce sont des casques confortables et s’adaptent mieux que les autres casques, même s’ils sont légèrement plus lourds.

Le chauffe-cou doit poser un câble derrière la tête. Ils sont le plus souvent utilisés pour faire de l’exercice tout en écoutant de la musique.

Faut-il préférer les casques ou les écouteurs ?

Le Haut Commissariat à la Santé Publique rappelait dans son avis du 4 avril 1996 : « Parmi les équipements de diffusion sonore, seuls les équipements ayant un niveau sonore inférieur à 85 décibels peuvent être considérés comme présentant un très faible risque auditif.

Mais le volume du lecteur de musique peut atteindre 100dB. Cependant, ils afficheront un message de santé indiquant que l’oreille de l’utilisateur peut être endommagée.

Les bouchons d’oreilles intra-auriculaires sont actuellement considérés comme les plus dangereux pour le système auditif car la pression acoustique est plus proche du tympan que les écouteurs dits “classiques”. De plus, en raison d’une mauvaise isolation phonique, ils peuvent amener les utilisateurs à augmenter le volume.

Les écouteurs rembourrés peuvent mieux reproduire le son, réduire la distorsion et isoler les bruits externes. Cependant, les meilleures performances acoustiques conduisent parfois à une écoute prolongée.

En pratique, nous recommandons de limiter le temps et le volume d’écoute. Cela signifie que seulement 60% de la capacité sonore de l’appareil utilisé est utilisé.

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement pendant 14 jours

Nos autres articles

Écouter de la musique est-il dangereux

Écouter de la musique est-il dangereux ?

Si vous écoutez trop fort, écouter de la musique peut être dangereux. Une force excessive peut causer des blessures graves et durer longtemps. Les sifflements

Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi