Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Bouchon d’oreille : causes, symptômes et traitements

Partagez l'Article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Nous connaissons tous les bouchons d’oreille, et certains en ont plus que d’autres. Mais quelle est cette substance qui peut être collante et parfois sèche ? Tout comme le mucus protège l’intérieur de notre nez, les bouchons d’oreilles protège nos conduits auditifs, les gardant en bonne santé et à l’abri des irritations et des infections. Il peut être tentant de se nettoyer les oreilles avec des cotons tiges lorsque le cérumen s’accumule. Mais il s’avère que les cotons tiges peuvent aggraver le problème.

Continuez à lire cette article, pour savoir pourquoi le bouchon de cérumen est important (et totalement naturel), et ce que vous pouvez faire si vous pensez en avoir trop.

Qu’est-ce que le bouchon de cérumen, et à quoi sert-il ?

Le cérumen est une substance produite par des glandes spéciales situées dans le conduit auditif. C’est la raison pour laquelle la poussière, les bactéries et même les insectes ne peuvent pas pénétrer plus loin dans le canal auditif sans être piégés. La cire huileuse empêche également le canal auditif de s’assécher ou d’être irrité par l’eau.

Vous vous interrogez peut-être sur votre bouchon de cérumen ? A-t-il l’air « normal » ? Il s’avère que le bouchon de cérumen existe en de nombreuses couleurs différentes. Il peut être jaune, orange, brun, noir ou gris. Toutes ces couleurs peuvent être normales. Le bouchon de cérumen peut également être collant ou sec, en fonction de votre génétique.

La mastication et les mouvements de la mâchoire permettent au cérumen de se déplacer vers l’ouverture du conduit auditif. Le bouchon de cérumen finit par sécher, s’écailler et tomber. Mais il arrive que le cérumen ne parvienne pas à s’écouler complètement et s’accumule dans le conduit auditif. Le cérumen supplémentaire peut durcir et boucher le conduit auditif. C’est ce qu’on appelle un bouchon de cérumen.

Quelles sont les causes d’un bouchon de cérumen ?

Si vous avez un bouchon de cérumen dans vos oreilles, il peut y avoir une explication simple. Voici quelques raisons :

  • Les méthodes de nettoyage – comme avec des cotons tiges – peuvent pousser le cérumen plus loin dans le conduit auditif.
  • Le cérumen qui devient plus sec avec l’âge peut se coincer plus facilement.
  • Des poils supplémentaires dans le conduit auditif peuvent retenir le cérumen.
  • Les prothèses auditives peuvent bloquer le cérumen.
  • Les caractéristiques génétiques peuvent rendre le cérumen plus collant ou plus sec.
  • Les différentes formes du conduit auditif peuvent retenir le cérumen.

Il se peut également que vous produisiez beaucoup de cérumen. Et il n’y a rien de mal à cela. En réalité, certaines personnes produisent simplement plus de cérumen que d’autres.

 

Quels sont les symptômes d’un bouchon de cérumen ?

Souvent, une accumulation de bouchon de cérumen ne provoque aucun symptôme. Mais dans certains cas, le bouchon de cérumen peut provoquer les symptômes suivants :

  • Douleur à l’oreille
  • Sensation d’oreille bouchée ou pleine
  • Démangeaisons dans l’oreille
  • Drainage ou mauvaise odeur de l’oreille
  • Une perte d’audition
  • Bourdonnement dans les oreilles (acouphènes)

N’oubliez pas que d’autres troubles de l’oreille peuvent également provoquer ces symptômes, comme une otite ou la maladie de Ménière, une affection qui entraîne des douleurs d’oreille, des vertiges, des acouphènes et une perte d’audition. C’est pourquoi les médecins commencent toujours par un examen de l’oreille à la recherche de bouchon de cérumen lorsqu’une personne présente des symptômes liés à ses oreilles ou à son audition.

Comment traite-t-on le bouchon de cérumen ?

Si vous êtes diagnostiqué avec un bouchon de cérumen, votre médecin peut vous aider à décider de la meilleure façon de le traiter. Les options de traitement efficaces et couramment utilisées sont présentées ci-dessous.

Agents céruménolytiques (adoucisseurs de bouchon)

Les agents céruménolytiques sont des liquides ou des médicaments qui peuvent briser ou dissoudre le bouchon de cérumen. Souvent, il faut utiliser ces gouttes pendant plusieurs jours d’affilée avant que l’accumulation de cérumen soit suffisamment molle pour être retirée. Les gouttes courantes pour ramollir le cérumen sont en vente libre :

  • L’huile d’amande
  • Peroxyde de carbamide
  • Docusate de sodium
  • Peroxyde d’hydrogène à 3
  • Huile minérale
  • Solution saline

Irrigation

L’irrigation des oreilles se fait généralement avec de l’eau chaude ou un mélange d’eau et de peroxyde d’hydrogène. Différents types d’ampoules et de seringues sont utilisés pour rincer le conduit auditif avec ces solutions. Avant d’essayer de rincer ou d’irriguer le bouchon de l’oreille, vous pouvez utiliser un agent céruménolytique pour faciliter son élimination.

Retrait manuel

Lorsque l’irrigation et les gouttes ne suffisent pas, votre professionnel de santé utilisera des instruments spéciaux pour extraire le bouchon de cérumen. En raison du risque de blessure du conduit auditif et du tympan, seul un médecin peut effectuer cette opération.

Il est parfois possible de traiter le bouchon de cérumen à la maison, mais n’oubliez pas d’en parler d’abord à votre médecin. Certains traitements peuvent être irritants et endommager vos oreilles s’ils ne sont pas effectués correctement.

Une dernière chose : n’essayez pas les « bougies d’oreille » à la maison. Il n’a pas été prouvé qu’elles aident à éliminer le bouchon. Vous risquez également de vous brûler le visage et l’oreille, voire de percer votre tympan.

Quels sont les risques à long terme de ne pas traiter le bouchon de cérumen ?

Pour la plupart des gens, le bouchon de cérumen n’est pas dangereux. Mais quelques problèmes peuvent survenir :

  • Perte auditive temporaire
  • Une perte auditive plus permanente peut survenir chez les enfants présentant un bouchon de cérumen.
  • Difficulté à regarder dans l’oreille, ce qui rend le diagnostic d’autres problèmes d’oreille plus difficile pour votre prestataire de soins.
  • Otite externe, une infection de l’oreille externe.

Comment prévenir les bouchons de cérumen ?

La meilleure façon de prévenir les bouchons de cérumen est de prendre soin de vos oreilles. Vos oreilles sont autonettoyantes et vous n’avez pas besoin de faire grand-chose pour les garder propres. Évitez de mettre quoi que ce soit dans votre oreille pour la nettoyer. Cela inclut les cotons tiges. Lorsque vous introduisez des cotons tiges dans le conduit auditif, le cérumen est poussé plus profondément et peut rester coincé. Il suffit d’un chiffon doux pour nettoyer le contour de l’oreille.

Demandez à votre médecin s’il vous serait utile d’utiliser des gouttes céruménolytiques en vente libre pour ramollir le cérumen dur. Si vous portez des appareils auditifs, faites contrôler régulièrement vos oreilles par votre prestataire de soins (tous les 3 à 6 mois).

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement pendant 14 jours

Nos autres articles

Implant cochléaire quel âge ?

Les indications suivantes sont des directives générales ; la pertinence d’une implantation dépend également de nombreux autres facteurs. Pour déterminer si vous ou un de

Comment fonctionnent les implants cochléaires ?

Si les appareils auditifs sont la solution la plus couramment utilisée pour les personnes souffrant de déficience auditive, certaines personnes sont mieux servies par les

Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie