Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

VA pour réduire les quotes-parts pour les soins ambulatoires

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

VA pour réduire les quotes-parts pour les soins ambulatoires

WASHINGTON, PRNewswire/ — Les anciens combattants qui paient actuellement des quotes-parts pour les soins de santé ambulatoires fournis par le ministère des Anciens combattants (VA) auront des factures moins élevées, et dans certains cas, aucune facture du tout, en vertu des règles publiées aujourd'hui dans le Federal Register.

Le secrétaire aux Anciens Combattants Anthony J. Principi abaisse la quote-part de 50,80 $ que certains anciens combattants paient maintenant pour les soins ambulatoires. Cette diminution fait partie d'une évaluation des quotes-parts – ambulatoires, médicaments et soins de longue durée – par VA.

Le nouveau règlement met en place un système de ticket modérateur à trois niveaux pour les soins ambulatoires. Le premier niveau sera pour les visites de soins préventifs et ne coûtera rien aux anciens combattants. Ces soins comprennent les vaccins contre la grippe, les tests de laboratoire, certains services de radiologie, les dépistages de l'hépatite C et de nombreux autres services de prévention. Les visites ambulatoires de soins primaires constituent le deuxième niveau et nécessiteront une quote-part de 15 $. Le dernier niveau comprend les soins ambulatoires spécialisés, comme la chirurgie ambulatoire, l'audiologie et l'optométrie, et coûtera 50 $.

Les tickets modérateurs ne s'appliquent pas au traitement des problèmes médicaux officiellement reconnus comme « service connecté ». Pour les affections non liées au service, les tickets modérateurs ambulatoires s'appliquent principalement aux anciens combattants inscrits dans le groupe prioritaire 7.

"C'est une excellente nouvelle pour les vétérans", a déclaré Principi. "Cela élimine les obstacles pour les anciens combattants pour obtenir les soins préventifs dont ils ont besoin et réduira le coût des soins de santé pour beaucoup. Bien que VA ait récemment annoncé des augmentations de la quote-part des médicaments, la diminution des quotes-parts pour les patients ambulatoires compensera souvent les augmentations de la pharmacie."

Un autre règlement VA augmentera le ticket modérateur que certains vétérans paient pour les médicaments ambulatoires de 2 $ à 7 $ pour chaque approvisionnement de 30 jours, avec un paiement annuel maximal de 840 $ pour les vétérans dans certaines priorités d'inscription.

La quote-part de 7 $ pour les médicaments serait inférieure ou égale à la plupart des quotes-parts pour les médicaments facturées par le secteur privé des soins de santé. D'un autre côté, le ticket modérateur existant pour les visites ambulatoires était trop élevé par rapport aux soins de santé privés, a déclaré Principi. Par conséquent, VA réajuste à la fois pour fournir des coûts justes et équitables pour les anciens combattants qui doivent faire des quotes-parts.

Chaque dollar collecté auprès des patients ambulatoires et des tickets modérateurs est reversé à l'établissement VA où l'ancien combattant a reçu des soins médicaux. Les collections de co-paiement sont utilisées pour améliorer les soins médicaux pour les anciens combattants.

Au cours de l'exercice 2001, VA a collecté 95 millions de dollars en co-paiements ambulatoires. Dans le cadre du système à trois niveaux, on estime que VA collectera 30 millions de dollars. Cette diminution sera compensée par l'augmentation de la quote-part des médicaments.

« De nombreux vétérans arrivent encore en tête », a déclaré Principi. "Aujourd'hui, par exemple, un ancien combattant qui consulte son médecin traitant pour une maladie et reçoit deux ordonnances paie 54 $. En vertu de la nouvelle réglementation, il paiera 29 $ – 15 $ pour la visite et 14 $ pour les médicaments."

VA ne propose aucun changement aux quotes-parts des soins hospitaliers. À l'heure actuelle, certains anciens combattants paient 792 $ pour chaque 90 jours de soins hospitaliers. En plus de cela, il y a des frais journaliers de 10 $. Pour chaque 90 jours de soins subséquents au cours du même exercice, les frais sont de 396 $, ou la moitié du coût des 90 premiers jours.

Le Congrès a donné au secrétaire de la VA le pouvoir de modifier les quotes-parts pour les patients ambulatoires et les médicaments dans la loi publique 106-117 (novembre 1999). La nouvelle réglementation modifiant la quote-part des soins ambulatoires est entrée en vigueur aujourd'hui, le 6 décembre. La réglementation sur la quote-part des médicaments entrera en vigueur le 4 février 2002.

« VA était depuis longtemps en train d'examiner ce que nous avons facturé pour les tickets modérateurs », a déclaré Principi. « Depuis 1990, les anciens combattants payaient 2 $ pour la participation aux médicaments, même si nos coûts pour les produits pharmaceutiques sont passés de 715 millions de dollars à 2,1 milliards de dollars au cours de la même période. Nous avons aligné nos contributions sur celles du secteur privé, en mettant l'accent sur des frais justes et équitables. et fournir les meilleurs soins de santé possibles. »

SOURCE Département des Anciens Combattants des États-Unis

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie