Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Une oreille attentive : lutter contre les dommages causés par le bruit dans les orchestres

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Une oreille attentive : lutter contre les dommages causés par le bruit dans les orchestres

UNE OREILLE SAINE
UN SÉMINAIRE D'UNE JOURNÉE POUR LES PROFESSIONNELS DE L'INDUSTRIE DE LA MUSIQUE
LUTTER CONTRE LES PROBLÈMES DE DOMMAGE PAR LE BRUIT DANS LES ORCHESTRES

MARDI 3 SEPTEMBRE 2002
SALLE CHELSFIELD, ROYAL FESTIVAL HALL, LONDRES, 10h-16h30

Commandé par l'ABO et rédigé par la spécialiste de la santé et de la sécurité Alison Wright Reid, A Sound Ear s'est avéré être un rapport populaire, très lisible et stimulant sur le potentiel de dommages auditifs pour les musiciens d'orchestre. Depuis son lancement en août 2001, A Sound Ear a suscité un intérêt sans précédent de la part des communautés musicales internationales et plus larges pour les médias grand public du Royaume-Uni et de l'UE, ce qui a incité l'ABO à présenter ce séminaire informatif d'une journée destiné aux professionnels de l'industrie musicale. examiner la prochaine étape dans la résolution des problèmes soulevés par le rapport.

Les discussions comprendront :
Un examen de la législation britannique et européenne sur le bruit actuelle et proposée
La conformité et les implications qu'une telle législation pourrait avoir sur l'industrie de la musique.
Un aperçu du modèle unique de l'ABO pour les « équipes de bruit » et la formation des joueurs dans les orchestres
Apportez des changements efficaces sur le lieu de travail, sur la plate-forme de concert ou dans la fosse.

Les conférenciers et les membres du panel comprendront des représentants du Royal Scottish National Orchestra, de l'Orchestre du Royal Opera House, de l'Orchestre symphonique de la BBC, du Royal College of Music, de Pearle* (Performing Arts Employers Associations League Europe) , du Health and Safety Executive, Musicians' Union et l'auteur du rapport elle-même. Avec amplement de temps pour le débat et la discussion de la salle tout au long de la journée, cela promet d'être un séminaire très instructif et stimulant. L'événement commence à 10h00 (avec du café disponible à partir de 09h30) et se terminera vers 16h30.

Avant le séminaire, l'auteur du rapport, Alison Wright Reid, a déclaré : "Alors que les orchestres luttent pour réduire les risques de bruit des joueurs sans que le public ne s'en aperçoive, l'Europe continue de travailler sur des lois plus strictes sur le bruit. Le Parlement européen, le Conseil et la Commission sont en désaccord sur les détails de la nouvelle directive et sont maintenant en conciliation. Ce séminaire coïncide avec leur premier trilogue formel, mais il n'y a pas de symétrie poétique – alors que nous explorons les implications d'une réduction de 80 % des limites de bruit, ils ont reporté la discussion sur des mesures spéciales pour l'industrie de la musique et du divertissement. »

Ce séminaire sera d'une valeur inestimable pour toute personne travaillant dans – ou ayant un intérêt pour – le domaine de l'orchestre et le secteur de la musique au sens large, où le risque de dommages causés par le bruit aux musiciens peut exister. La journée ne coûte que 25 £ + TVA pour les membres ABO et 40 £ + TVA pour les non-membres, y compris des rafraîchissements légers. Des opportunités d'expositions commerciales existent également.

PLUS D'INFORMATION
Pour vous inscrire à la participation gratuite de la presse à l'événement ou pour recevoir un formulaire de réservation, veuillez contacter Adam Powell ABO Projects Manager, par téléphone au 020 7261 1555 , fax au 020 7261 1155 ou par e-mail à [email protected]

NOTES AUX EDITEURS
A PROPOS DE L'AUTEUR

Alison Wright Reid est consultante indépendante, qualifiée en hygiène du travail, acoustique, santé et sécurité et gestion. Elle a travaillé dans le domaine de la santé et de la sécurité pendant plus de 20 ans et s'est impliquée dans les risques de bruit d'orchestre au début des années 90, alors qu'elle travaillait pour la BBC.

QU'EST-CE QUE L'ABO ?
L'Association of British Orchestras existe pour soutenir et développer les intérêts collectifs des orchestres professionnels à travers le Royaume-Uni en travaillant à créer un environnement dans lequel ils peuvent s'épanouir artistiquement et financièrement. Les membres de l'ABO comprennent tous les principaux orchestres symphoniques du Royaume-Uni et un large éventail d'orchestres de chambre, d'ensembles spécialisés, de compagnies d'opéra, d'orchestres nationaux de jeunes, de conservatoires et d'autres organisations musicales telles que des salles et des agents. Nos activités comprennent des conférences et des séminaires, des recherches, des publications, des formations et un plaidoyer général pour la vie orchestrale du Royaume-Uni. Pour plus d'informations sur l'ABO, veuillez visiter notre site Web à l' adresse www.abo.org.uk

AVANT-PROPOS DU RAPPORT

par l'ancienne directrice d'ABO, Libby MacNamara

Les musiciens qui ont consacré leur vie à jouer dans des orchestres le font sûrement d'abord et avant tout parce qu'ils aiment leur art et veulent produire des performances de la plus haute qualité pour le plus grand plaisir de leur public. Sans aucun doute, l'une des expériences les plus exaltantes pour nous, le public, est d'entendre un grand orchestre symphonique moderne – peut-être une centaine de musiciens ou plus – jouer un répertoire passionnant avec toute la variété et les couleurs de sons que ce grand ensemble peut produire. Dans l'excitation du moment, la dernière chose à laquelle nous pourrions penser est le niveau de volume physique de ce qui se passe, et le fait que cela pourrait être nocif pour les personnes mêmes qui produisent le son, les musiciens eux-mêmes.

L'Association of British Orchestras s'intéresse de près à cette question depuis un certain temps, mais l'un des problèmes a été la grande variété d'opinions éclairées (mais souvent contradictoires) sur le sujet, ce qui rend difficile la recherche de solutions efficaces. Ce rapport a été commandé afin d'essayer de trouver un équilibre d'opinion, en s'appuyant sur toutes les recherches accessibles existantes, publiées et non publiées. Nous remercions Alison Wright Reid pour ce document qui, bien que complet et faisant autorité, est également clair, succinct et facile à lire.

Il ne fait plus aucun doute qu'il s'agit d'une affaire sérieuse. Il semble inimaginable que l'audition des musiciens puisse être en danger, si l'on considère l'importance d'une excellente audition pour l'activité même de faire de la musique. Nous devrions faire une priorité de découvrir autant que possible sur le sujet, puis de travailler ensemble pour trouver des moyens de réduire les risques, sans compromettre l'étendue du son que l'orchestre à grande échelle existe pour produire. Si nous voulons garder la musique orchestrale en direct, nous devons prendre le problème au sérieux et travailler ensemble pour trouver des solutions.

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Grande puissance, petite taille

Grande puissance, petite taille Phonak présente PowerMAXX, l'aide auditive numérique en miniature la plus puissante au monde. La dernière innovation

De RushLimbaugh.com : La vraie histoire

De RushLimbaugh.com : La vraie histoire Mercredi, j'ai sauté mon émission pour un rendez-vous chez le médecin. J'aimerais pouvoir vous prévenir

Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie