Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Une étude suggère qu’une hémorragie cérébrale chez les bébés de plus d’un mois est peu susceptible d’être le résultat d’un accouchement traumatique

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Une étude suggère qu'une hémorragie cérébrale chez les bébés de plus d'un mois est peu susceptible d'être le résultat d'un accouchement traumatique

Lancet 2004 ; 363 : 846-51

Une recherche britannique dans le numéro de cette semaine de THE LANCET montre comment les hématomes sous-duraux asymptomatiques (saignement dans le cerveau) chez les nouveau-nés sont plus fréquents qu'on ne le pensait, sont associés au mode d'accouchement pendant l'accouchement et sont indétectables après l'âge d'un mois. . Cette dernière constatation pourrait avoir des implications pour le diagnostic de blessures non accidentelles chez les nourrissons de plus d'un mois.

Elspeth Whitby de l'université de Sheffield et des hôpitaux universitaires de Sheffield, au Royaume-Uni, et ses collègues ont évalué de manière prospective la fréquence des hémorragies sous-durales chez les bébés nés à terme qui ne présentaient aucun symptôme évident d'hémorragie, l'histoire naturelle de tout hématome détecté et ont identifié des associations telles que durée du travail et mode d'accouchement sur le risque d'hémorragie cérébrale.

111 bébés ont été étudiés entre mars 2001 et novembre 2002. 49 bébés sont nés par accouchement vaginal normal, 25 par césarienne, quatre avec utilisation de forceps, 13 par aspiration (ventouse), 18 échec ventouse nécessitant une pince, un échec ventouse menant à une césarienne, et un forceps a échoué menant à une césarienne.

Neuf bébés ont eu des hémorragies sous-durales : trois étaient des accouchements vaginaux normaux (risque 6 %), cinq ont été accouchés au forceps après une tentative d'accouchement ventouse (risque 28 %) et un a eu un accouchement ventouse traumatique (risque 8 %). Tous les bébés présentant une hémorragie sous-durale ont été évalués cliniquement mais aucun traitement n'a été nécessaire. Tous les bébés présentant un hématome à la naissance ont été scannés à nouveau 4 semaines après l'accouchement ; tous les hématomes étaient complètement résolus.

Le Dr Whitby commente : « Cette étude est importante du point de vue des traumatismes crâniens non accidentels : devant un tribunal, la défense peut prétendre qu'une hémorragie sous-durale isolée se manifestant plus tard dans la petite enfance est due à une blessure à la naissance. Bébés présentant une hémorragie sous-durale dans cette étude ont été suivis jusqu'à l'âge de 2 ans. Une IRM ultérieure à l'âge de 4 semaines a montré une résolution complète de l'hématome chez tous les bébés. Par conséquent, ces lésions semblent être bénignes, cliniquement asymptomatiques et sans importance à long terme. Les implications médico-légales de la découverte d'hémorragies sous-durales isolées asymptomatiques chez les nourrissons de plus de 4 semaines, chez qui il existe une suspicion de traumatisme crânien non accidentel, sont importantes".

Contact:

Dr Elspeth H. Whitby, c/o Fran Hewitt, Bureau des communications, site Royal Hallamshire
Sheffield, Royaume-Uni
T) +44 (0)114 271 3453
F) +44 (0)114 271 1702
E) [email protected]

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie