Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Projet de message de base pour les membres de la HIA/H.R. 3103

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Projet de message de base pour les membres de l'ÉIS/HR 3103

Cher (Membre du Congrès),

En tant que votre électeur et au nom de (société) et de la Hearing Industries Association, je vous contacte pour vous exhorter à parrainer et à soutenir la HR 3103, la Hearing Aid Assistance Tax Credit Act. Ce projet de loi bipartite et fiscalement responsable offrirait un crédit d'impôt pouvant aller jusqu'à 500 $ par appareil auditif, une fois tous les cinq ans. Le crédit d'impôt serait disponible soit pour les personnes de plus de 55 ans, soit pour les parents achetant une prothèse auditive pour un enfant à charge.

Les circonstances entourant la perte auditive des adultes et des enfants sont généralement très différentes, dans la mesure où la plupart des pertes auditives chez les personnes âgées se développent sur une période de 25 à 30 ans et augmentent considérablement avec l'âge. Alors que la perte auditive chez les enfants peut survenir à tout moment à la suite d'une maladie ou d'un traumatisme, la plupart des cas sont congénitaux, avec 33 bébés nés chaque jour qui sont profondément sourds et 2 à 3 fois ce nombre nés avec une perte auditive partielle, faisant de la perte auditive le anomalie congénitale numéro un en Amérique. Avec un traitement précoce, les nourrissons identifiés comme ayant une perte auditive peuvent recevoir une amplification dès l'âge de 4 semaines et peuvent être intégrés dans les classes ordinaires. Au contraire, les enfants qui ne bénéficient pas d'une intervention précoce coûtent aux écoles 420 000 $ supplémentaires en éducation spécialisée et un coût global à vie d'environ 1 million de dollars par enfant, selon une étude de 1993 du Marion Downs Center.

Pour les 28 millions d'Américains qui ont un certain degré de perte auditive, la grande majorité (95 %) peut être traitée avec des appareils auditifs. Pourtant, seulement 20 % des malentendants utilisent des appareils auditifs, tandis que 30 % invoquent des contraintes financières comme raison pour laquelle ils n'utilisent pas d'appareils auditifs. (Mon entreprise) (Je) travaille avec la communauté médicale et les audioprothésistes pour traiter la perte auditive chez les enfants et les adultes, et nous avons pu constater de visu les avantages considérables que les prothèses auditives peuvent apporter en termes de sécurité accrue, de capacité accrue à communiquer, et une qualité de vie globale significativement améliorée.

Ce projet de loi modeste aiderait d'innombrables personnes âgées et enfants qui ont besoin d'appareils auditifs, mais ne peuvent tout simplement pas se les permettre, et constitue un moyen beaucoup plus simple de résoudre ce problème que par le biais d'autres mesures beaucoup plus coûteuses, telles que l'extension de l'assurance-maladie ou la couverture d'assurance obligatoire. Compte tenu de l'utilisation relativement faible des appareils auditifs par les personnes malentendantes (environ 6 millions), couplée au fait que l'avantage ne serait disponible pour une personne qu'une fois tous les cinq ans, le coût de mise en œuvre de cette législation serait minime. ), ajouté au fait que la prestation ne serait offerte à un particulier qu'une fois tous les cinq ans, le coût de mise en œuvre de cette législation serait minime. la Hearing Industries Association estime que la facture coûterait moins de _____ $. Les compensations, en termes de coûts d'éducation spéciale pour les enfants, ainsi que la réduction des blessures et des troubles psychologiques et mentaux associés à la perte auditive chez les personnes âgées, sont immenses.

Merci de votre temps et de votre considération pour ce petit mais important projet de loi qui contribuera grandement à améliorer la qualité de vie de nombreux Américains malentendants. Votre bureau devrait avoir récemment reçu un « Cher collègue » sur la Loi sur l'aide au crédit d'impôt pour les appareils auditifs. Pour plus d'informations ou pour vous connecter à HR 3103, veuillez contacter Jan Graves dans le bureau du représentant Ryun au 202/225-6601. Au nom de mon entreprise et des nombreuses personnes que nous servons chaque année avec une perte auditive, j'attends votre réponse avec impatience.

108e CONGRES
1ère séance
RH 3103

Modifier l'Internal Revenue Code de 1986 pour permettre un crédit d'impôt sur le revenu pour l'achat d'appareils auditifs.

DANS LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS
16 septembre 2003

M. RYUN du Kansas (pour lui-même, Mme MCCARTHY de New York, M. WALSH, M. PAYNE et M. LYNCH) a présenté le projet de loi suivant ; qui a été renvoyée à la commission des voies et moyens

UNE FACTURE
Modifier l'Internal Revenue Code de 1986 pour permettre un crédit d'impôt sur le revenu pour l'achat d'appareils auditifs.

Qu'il soit promulgué par le Sénat et la Chambre des représentants des États-Unis d'Amérique réunis en Congrès,

SECTION 1. TITRE ABRÉGÉ.

La présente loi peut être citée sous le nom de « Loi sur le crédit d'impôt pour les aides auditives ».

SECONDE. 2. CRÉDIT POUR APPAREILS AUDITIFS POUR AÎNÉS ET PERSONNES À CHARGE.
a) EN GÉNÉRALITÉS- La sous-partie A de la partie IV du sous-chapitre A du chapitre 1 de l'Internal Revenue Code de 1986 (relative aux crédits personnels non remboursables) est modifiée par l'insertion, après l'article 25B, du nouvel article suivant:

'SECONDE. 25C CRÉDIT POUR APPAREILS AUDITIFS.
« a) ALLOCATION DE CRÉDIT – Dans le cas d'une personne physique, il est admis en déduction de l'impôt institué par le présent chapitre un montant égal au montant payé au cours de l'année d'imposition, non compensé par une assurance ou autrement, par le contribuable pour l'achat de toute prothèse auditive admissible.
« (b) MONTANT MAXIMAL – Le montant autorisé à titre de crédit en vertu du paragraphe (a) ne doit pas dépasser 500 $ par appareil auditif admissible.
'(c) AIDE AUDITIVE QUALIFIEE – Aux fins de la présente section, le terme " appareil auditif qualifié " désigne un appareil auditif –
« (1) qui est décrit dans la section 874.3300 du titre 21, Code of Federal Regulations, et est autorisé en vertu de la Federal Food, Drug, and Cosmetic Act pour la distribution commerciale, et
'(2) qui est destiné à être utilisé–
« (A) par le contribuable, mais uniquement si le contribuable (ou le conjoint ayant l'intention d'utiliser l'appareil auditif, dans le cas d'une déclaration conjointe) est âgé de 55 ans ou plus, ou
« (B) par une personne physique à l'égard de laquelle le contribuable, pour l'année d'imposition, a droit à une déduction en vertu de l'article 151 (c) (relatif à la déduction pour exonérations personnelles pour personnes à charge).
'(d) ÉLECTION UNE FOIS TOUS LES 5 ANS – Le présent article s'appliquera à toute personne physique pour toute année d'imposition uniquement si cette personne physique choisit (au moment et de la manière que le secrétaire peut prescrire par règlement) que la présente section s'applique à cette année. Un choix pour que le présent article s'applique ne peut être fait pour une année d'imposition si ce choix est en vigueur à l'égard de ce particulier pour l'une des 4 années d'imposition précédant cette année d'imposition.
« e) REFUS DE DOUBLE PRESTATION – Aucun crédit n'est accordé en vertu du paragraphe (a) pour une dépense pour laquelle une déduction ou un crédit est autorisé en vertu de toute autre disposition du présent chapitre. ».
b) MODIFICATION DU CLERC- Le tableau des sections de la sous-partie A de la partie IV du sous-chapitre A du chapitre 1 de ce code est modifié par l'insertion, après la rubrique relative à l'article 25B, de la nouvelle rubrique suivante:
'Seconde. 25C. Crédit pour appareils auditifs.'.
(h) DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR – Les modifications apportées par le présent article s'appliqueront aux années d'imposition commençant après le 31 décembre 2002.

HR 3103 Loi sur le crédit d'impôt pour les aides auditives :
Points de discussion

Que ferait la HR 3103, la Loi sur le crédit d'impôt pour les appareils auditifs?

  • Offrir un crédit d'impôt pouvant aller jusqu'à 500 $ par appareil auditif, disponible une fois tous les 5 ans, pour l'achat d'un tel appareil auditif, disponible pour : 1) les personnes de 55 ans et plus, ou 2) ceux qui achètent un appareil auditif pour une personne à charge.

Pourquoi avons-nous besoin de ce traitement fiscal spécial pour les appareils auditifs ?

  • Alors que 95% des personnes malentendantes pourraient être traitées avec succès avec des appareils auditifs, seulement 22% (6,35 millions d'Américains) les utilisent actuellement selon le rapport le plus récent "MarkeTrak", la plus grande enquête nationale de consommateurs sur la perte auditive en Amérique. Ce chiffre comprend 1 million d'enfants de moins de 18 ans atteints d'une perte auditive diagnostiquée qui n'utilisent pas actuellement d'appareil auditif, et environ 9,7 millions d'Américains âgés de 55 ans et plus.
  • 40 % des personnes malentendantes ont des revenus inférieurs à 30 000 $ par année. Une étude du ministère du Commerce indique que le revenu familial global de la population malentendante est presque la moitié de celui de la population générale non malentendante.
  • 30% des personnes malentendantes citent les contraintes financières comme la principale raison pour laquelle elles n'utilisent pas d'appareils auditifs, selon un rapport MarkeTrak.
  • Le coût moyen d'un appareil auditif en 2002 était de plus de 1 400 $, et près des 2/3 des personnes malentendantes ont besoin de deux appareils, augmentant ainsi les dépenses moyennes à plus de 2 800 $ .
  • Les appareils auditifs ne sont pas couverts par l'assurance-maladie ou par la grande majorité des prestations obligatoires de l'État. En fait, 71,4 % des achats d'aides auditives n'impliquent aucun paiement par un tiers, ce qui fait peser toute la charge de l'achat d'aides auditives sur le consommateur, selon « MarkeTrak ».

Quelle est l'étendue du problème de la perte auditive dans ce pays ?

  • La perte auditive est l'anomalie congénitale la plus répandue en Amérique aujourd'hui, affectant 2 à 3 nourrissons pour 1 000 naissances. 1,2 million d'enfants de moins de 18 ans ont une perte auditive.
  • Pour les adultes, la perte auditive se produit généralement plus progressivement, mais augmente considérablement avec l'âge, avec 10 millions d'Américains plus âgés souffrant de perte auditive liée à l'âge.
  • Selon "Healthy People 2010", un programme dirigé par le HHS pour répondre aux besoins de santé de l'Amérique, 10 millions de jeunes adultes et d'Américains en âge de travailler ont une perte auditive due au bruit. L'un des principaux objectifs de Healthy People 2010 est d '« augmenter le nombre de personnes sourdes ou malentendantes qui utilisent des appareils adaptés, tels que des appareils auditifs ». « Le RH 3103 est l'un des outils les plus pratiques et les plus rentables que le gouvernement puisse utiliser pour atteindre cet objectif.

Quel est l'impact financier d'une perte auditive non traitée ?

  • Les enfants qui ne bénéficient pas d'une intervention précoce coûtent aux écoles 420 000 $ supplémentaires et sont confrontés à des coûts globaux à vie de 1 million de dollars en éducation spéciale, perte de salaire et complications de santé, selon une étude respectée de 1995 publiée dans l'Intl. Journal d'oto-rhino-laryngologie pédiatrique.
  • Pour les travailleurs, la perte auditive induite par le bruit est la maladie professionnelle la plus courante et la deuxième lésion professionnelle la plus autodéclarée.
  • Des études estiment une réduction de 50 à 70 % des revenus perçus par les travailleurs ayant une perte auditive non traitée par rapport à ceux perçus par leurs pairs non malentendants.
  • Pour les personnes âgées, une perte auditive non traitée entraîne des coûts supplémentaires pour l'assurance-maladie et d'autres programmes de santé en raison de la perte d'indépendance, de l'isolement social, de la dépression, des problèmes de sécurité et de la qualité de vie. Le Comité sénatorial spécial sur le vieillissement, dans S. Rpt. 107-74, a noté : « Alors que la vague de personnes âgées commence à souffrir d'incapacités liées à l'âge, notre système actuel de soins de longue durée ne sera pas en mesure de soutenir ce changement démographique. Les appareils auditifs permettent aux personnes âgées de conserver leur autonomie et d'éviter d'autres coûts liés aux soins de longue durée.
  • En 1999, le Conseil national sur le vieillissement (NCOA) a mené la plus grande étude connue sur les effets de la perte auditive non traitée chez les adultes et leurs familles. L'étude a quantifié à la fois les résultats négatifs d'une perte auditive non traitée et l'impact positif des aides auditives sur la qualité de vie d'un individu. Il a révélé qu'une déficience auditive entraînait une communication déformée, un plus grand isolement, un retrait, une réduction des entrées sensorielles, de la dépression, de la colère et une santé psychologique globale gravement réduite. À l'inverse, l'utilisation d'aides auditives chez les personnes malentendantes s'est avérée avoir un impact significatif sur les domaines suivants :
    • Augmentation du pouvoir de gain, d'environ 50 % ;
    • Amélioration de la stabilité émotionnelle et mentale et réduction de la colère, de l'anxiété, de la dépression et de la paranoïa ;
    • Amélioration de l'état de santé et diminution de l'incidence de la douleur ;
    • Réduction des phobies sociales et amélioration des relations interpersonnelles.

Quelle est l'utilisation potentielle de HR 3103

Actuellement, 1,28 million d'Américains de tous âges achètent des appareils auditifs chaque année, certaines personnes ayant besoin de deux appareils, ce qui porte le nombre total d'appareils auditifs achetés dans tous les groupes d'âge à environ 2 millions. Ce nombre est resté constant ces dernières années.

Le HR3103 offrirait un avantage potentiel à environ 2 millions de personnes, dont beaucoup citent des raisons financières comme principal obstacle au traitement, et ne serait disponible qu'une fois tous les 5 ans pour les personnes malentendantes. HR3103 n'est pas destiné à couvrir le coût total des appareils auditifs, mais fournira simplement une certaine aide financière aux groupes qui ont le plus besoin de ces appareils mais qui sont
incapables de se les payer : ceux qui approchent ou prennent leur retraite, et les familles avec enfants.

Qui soutient ce projet de loi?

Cette initiative bipartite est soutenue par de grandes organisations concernées par la santé auditive, notamment la Hearing Industries Association, Self-Help for Hard of Hearing People, International Hearing Society, Deafness Research Foundation et l'American Academy of Audiology, entre autres.
10/03

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie