Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Medicare reclasse l’ostéo-intégration auditive et l’ABI en tant que dispositifs prothétiques

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Medicare reclasse l'ostéo-intégration auditive et l'ABI en tant que dispositifs prothétiques

Publié à l'origine à l'American Speech-Language-Hearing Association. Liste de diffusion des titres le 15 novembre 2005.

Les Centers for Medicare and Medicaid Services (CMS) ont révisé sa définition des aides auditives afin que les appareils auditifs ostéointégrés et auditifs du tronc cérébral (ABI) et les services connexes soient clairement couverts par Medicare en tant que prothèses. La politique révisée, publiée le 10 novembre, résultait d'informations fournies par le comité d'économie des soins de santé de l'ASHA et coordonnée par Robert Fifer.

Change Request 4038, Pub 100-02, Transmittal 39 of the CMS Manual System, peut être trouvé sur www.cms.hhs.gov/manuals/transmittals/comm_date_dsc.asp . À compter du 12 décembre 2005, la politique mise à jour de Medicare stipule que les dispositifs prothétiques incluent désormais « des implants ostéointégrés au processus mastoïde de l'os temporal et des dispositifs auditifs du tronc cérébral ». Les appareils auditifs ostéointégrés sont adaptés aux patients présentant des malformations bilatérales de l'oreille externe telles que l'atrésie. Les dispositifs ABI sont destinés aux patients devenus sourds en raison de névromes acoustiques bilatéraux ou de neurofibromes.

Une définition révisée des prothèses auditives et des implants auditifs dans le Manuel de politique des prestations de Medicare, chapitre 16, section 100, décrit les prothèses auditives à conduction aérienne et à conduction osseuse. Désormais, il décrit également des dispositifs spécifiques qui remplacent la fonction de l'oreille moyenne, de la cochlée ou du nerf auditif en tant que prothèses payables par Medicare.

CMS limite la couverture aux bénéficiaires de Medicare « lorsque les appareils auditifs sont médicalement inappropriés ou ne peuvent pas être utilisés en raison de malformations congénitales, de maladies chroniques, d'une perte auditive neurosensorielle grave ou d'une intervention chirurgicale ». Les compagnies d'assurance-maladie sont tenues de payer les services médicaux couverts liés à ces prothèses à l'aide des codes de la terminologie procédurale actuelle (CPT) et du système de codage des procédures communes pour les soins de santé (HCPCS). Les transporteurs et les intermédiaires sont en outre invités à utiliser d'autres codes, le cas échéant, s'ils deviennent disponibles.

Le comité d'économie des soins de santé de l'ASHA a élaboré et soumis une proposition de nouveau code CPT qui permettrait aux audiologistes de facturer la programmation des appareils ABI. La demande d'un nouveau code sera présentée au comité éditorial du CPT en février 2006. Pour plus d'informations, veuillez contacter Steven White, directeur de l'économie des soins de santé et du plaidoyer de l'ASHA, par e-mail à [email protected] ou par téléphone à 800-498-2071, poste 4126.

Réimprimé avec la permission de l'American Speech-Lanuage-Hearing Association.

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie