Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Lien entre l’infection du nouveau-né et la perte auditive chez l’enfant ?

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Lien entre l'infection du nouveau-né et la perte auditive chez l'enfant ?

Des chercheurs financés par le NIDCD mèneront une étude multicentrique
5 octobre 2005.
Le National Institute on Deafness and Other Communication Disorders (NIDCD), l'un des National Institutes of Health (NIH), a attribué un contrat de 15 millions de dollars à l'Université de l'Alabama School of Medicine, Birmingham, pour diriger un projet multicentrique étude sur le rôle de l'infection congénitale acquise à la naissance à cytomégalovirus (CMV) dans le développement de la perte auditive chez les enfants. Dans l'une des plus grandes études du genre, 100 000 enfants seront dépistés à la naissance pour une infection à CMV. Les personnes testées positives pour le CMV subiront un dépistage auditif pour déterminer l'apparition, la gravité et la progression de la perte auditive.


Hôpital universitaire de l'Université de l'Alabama

Bien qu'une majorité de nourrissons nés aux États-Unis soient déjà dépistés pour la perte auditive, la plupart des nourrissons ne sont pas testés pour le CMV à moins qu'ils ne présentent déjà des signes de la maladie. De plus, le dépistage auditif des nouveau-nés ne permet pas de détecter ou de prédire la perte auditive qui surviendra plus tard dans l'enfance. Alors que les causes de la perte auditive chez les enfants restent largement inconnues, les estimations indiquent que jusqu'à 20 à 30 pour cent des pertes auditives chez les enfants sont causées par une infection à CMV.

Le CMV, un membre de la famille de l'herpès, est l'infection la plus courante transmise d'une mère à son enfant à naître. Environ un pour cent des nouveau-nés, soit environ 40 000 nourrissons chaque année, naissent infectés par le CMV. Les enfants nés avec une infection à CMV qui présentent des symptômes d'infection, tels qu'une perte auditive, des convulsions, une déficience visuelle et une paralysie cérébrale, sont généralement identifiés à la naissance et reçoivent des soins médicaux appropriés.

Cependant, la majorité des enfants infectés par le CMV (environ 90 %) ne présentent aucun symptôme à la naissance. Ces enfants ont ce qu'on appelle une infection « silencieuse », qui passe souvent inaperçue. Environ 10 % sont à risque de développer une perte auditive, le résultat le plus courant de l'infection à CMV. Identifier les enfants asymptomatiques et suivre leurs progrès pour déterminer si une perte auditive se développe est un axe majeur de cette recherche.

Dans cette étude, les nouveau-nés de sept institutions* à travers le pays seront dépistés pour l'infection à CMV à la naissance, en plus du dépistage auditif néonatal. La plupart des nouveau-nés seront recrutés pour un dépistage et une évaluation de suivi à partir d'environ un an.

Les chercheurs analyseront les données pour mieux comprendre la relation entre l'infection à CMV et la perte auditive et pour déterminer dans quelle mesure le dépistage du CMV associé au dépistage auditif peut améliorer la détection et la prédiction de la perte auditive permanente chez les enfants.

L'Université d'Alabama à Birmingham, AL, coordonne la recherche pour ce contrat.

*Les autres institutions participantes sont : University of Mississippi, Jackson, MS ; Centre médical des Carolines, Charlotte, Caroline du Nord ; Centre médical de l'Université St. Peter's, Nouveau-Brunswick, NJ; Université de Cincinnati, Centre médical pour enfants de Cincinnati ; Université de Pittsburgh, Hôpital pour enfants de Pittsburgh; et l'Université du Texas, Southwestern Medical Center, Dallas, TX.

Pour plus d'informations sur cette étude, veuillez contacter le Bureau de la communication de la santé et de la liaison publique du NIDCD au 301-496-7243.

Cette information est réimprimée avec la permission de l'Institut national sur la surdité et autres troubles de la communication. L'article original peut être trouvé sur www.nidcd.nih.gov/news/releases/05/10_05_05.asp

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie