Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Les gels désinfectants pour les mains à base d’alcool pourraient augmenter les infections dans les hôpitaux

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Les gels désinfectants pour les mains à base d'alcool pourraient augmenter les infections dans les hôpitaux

Note de l'éditeur – Audiology Online est fier d'offrir ce communiqué de presse de THE LANCET à nos lecteurs.

Les auteurs d'une lettre de recherche dans le numéro de cette semaine de THE LANCET suggèrent que les gels désinfectants récemment introduits pour l'hygiène des mains sont nettement moins efficaces que les rinçages et pourraient contribuer à une augmentation des infections en milieu hospitalier.

L'hygiène des mains chez les travailleurs de la santé est une priorité majeure pour prévenir la propagation des infections dans les hôpitaux. Le savon et l'eau (utilisés aux États-Unis) et le désinfectant pour les mains à base d'alcool (couramment utilisé en Europe) sont les principales méthodes d'hygiène des mains ; On pense que le désinfectant pour les mains est plus efficace car il provoque moins d'irritations cutanées, est plus rapide à administrer et peut être utilisé au chevet du patient. Des formulations de gel de désinfectant pour les mains à base d'alcool ont récemment été introduites pour contrer l'effet desséchant des rinçages à l'alcool afin d'augmenter le respect de l'hygiène des mains.

Didier Pittet de l'Université de Genève, Suisse, et ses collègues d'Allemagne ont étudié l'efficacité antimicrobienne de dix gels à base d'alcool et quatre rince-mains à base d'alcool par rapport à un désinfectant de référence (2-propanol 60 %) ; le désinfectant de référence répond aux exigences européennes en matière d'efficacité antiseptique (appelées exigences EN 1500. Aucune des formulations de gel, dont la plupart étaient à base d'éthanol, n'était aussi efficace que le désinfectant de référence dans les 30 secondes suivant l'application ; tous les rince-mains n'ont montré aucun différence significative d'efficacité par rapport au désinfectant de référence.

Didier Pittet commente : « Dans les hôpitaux où la plupart des soignants utilisent des solutions à base d'alcool qui répondent déjà aux exigences de la norme EN 1500, l'introduction de l'un des gels testés serait un recul et abaisserait inutilement la norme d'hygiène. Un risque accru de une transmission croisée en résulterait certainement, car le temps d'application dans la pratique quotidienne est en moyenne de 8 à 15 secondes et ne dépassera probablement pas 30 secondes. »

Contact : Professeur Didier Pittet, Programme de lutte contre les infections, Service de médecine interne, Hôpitaux universitaires de Genève, 1211 Genève 14, Suisse.

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie