Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Les enfants qui sont sujets aux infections de l’oreille ont des taux élevés de bactéries potentiellement productrices de maladies

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Les enfants qui sont sujets aux infections de l'oreille ont des taux élevés de bactéries potentiellement productrices de maladies

Chicago – Les enfants sujets aux otites fréquentes peuvent avoir un nombre élevé de bactéries potentiellement infectieuses et un nombre relativement faible de bactéries protectrices dans le nez, selon une étude publiée dans le numéro de juin des Archives of Otolaryngology-Head & Neck Surgery , un des revues JAMA/Archives .

Le tabagisme est associé à un risque accru d'infections des voies respiratoires chez les adultes et également à la colonisation orale par certaines espèces de bactéries potentiellement pathogènes, selon des informations de base dans l'article. Chez les enfants, l'exposition à la fumée de cigarette est un facteur de risque d'infections des voies respiratoires, y compris les otites moyennes (otites). Cette étude a comparé la fréquence des agents pathogènes potentiels (bactéries infectieuses) et des bactéries « interférentes » (bactéries potentiellement protectrices) chez les enfants sujets à l'otite moyenne (OMP) et leurs parents fumeurs ou non-fumeurs.

Itzhak Brook, MD, M.Sc. et Alan E. Gober, MD, de la Georgetown University School of Medicine, Washington, DC, ont comparé des agents pathogènes et des bactéries potentiels ayant des capacités d'interférence contre les organismes cultivés à partir d'échantillons prélevés à l'arrière du nez de deux groupes, 20 enfants sujets aux infections de l'oreille et leurs parents non-fumeurs et 20 enfants sujets aux otites et leurs parents fumeurs.

Les chercheurs ont trouvé 14 agents pathogènes potentiels chez les parents fumeurs et 17 chez leurs enfants, contre trois agents pathogènes potentiels chez les parents non-fumeurs et 16 chez leurs enfants. Des interférences bactériennes contre des agents pathogènes potentiels ont été notées dans 58 cas chez les parents fumeurs et dans 55 cas chez leurs enfants, contre 129 cas chez les parents non-fumeurs et 55 cas chez leurs enfants.

"Un taux de récupération élevé d'agents pathogènes potentiels et un faible nombre d'organismes interférents ont été observés chez les enfants OMP", écrivent les auteurs. "Cela n'était pas lié aux habitudes tabagiques de leurs parents. La flore postérieure du nasopharynx des parents fumeurs contenait plus d'agents pathogènes similaires à ceux récupérés chez les enfants OMP et moins d'organismes interférents que les parents non fumeurs."

( Arch Otolaryngol Head Neck Surg . 2005; 131:509-512)

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie