Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

L’emplacement du gène du cérumen pourrait améliorer la compréhension du développement des glandes apocrines (p 2000)

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

L'emplacement du gène du cérumen pourrait améliorer la compréhension du développement des glandes apocrines (p 2000)

Les auteurs japonais d'une lettre de recherche dans le numéro de cette semaine de LA LANCET décrivent comment une découverte fortuite de l'emplacement du gène qui code pour le cérumen pourrait être une étape utile vers une meilleure compréhension de l'apocrine
glandes.

Il existe deux formes de cérumen humain, humide et sec, déterminés par un gène spécifique. Le cérumen humide est courant chez les Blancs et les Afro-Américains ; Le cérumen sec est courant chez les Asiatiques et les Amérindiens. Le cérumen est produit par le cérumen
glande apocrine (d'autres glandes apocrines étant situées dans le sein et l'aisselle). Le cérumen sec est associé à des glandes apocrines moins développées. Par conséquent, un gène codant pour le cérumen pourrait contrôler le développement des glandes apocrines et la nature de leurs produits de sécrétion.

Hiroaki Tomita (anciennement de la faculté de médecine de l'Université de Nagasaki, Japon) et ses collègues ont été alertés par une Japonaise atteinte d'une choréoathétose kinésigénique paroxystique (un trouble neurologique caractérisé par des
mouvements de torsion incontrôlables des extrémités); la femme avait du cérumen humide (inhabituel pour la population japonaise) et six autres membres de sa famille atteints du même problème neurologique avaient également du cérumen humide. À partir de là, les chercheurs ont pu identifier le gène codant pour le cérumen comme étant situé sur la même zone du chromosome 16 que le gène responsable de la choréoathétose kinésigénique paroxystique.

Hiroaki Tomita commente : « La région sur laquelle nous avons cartographié le locus du cérumen est incluse dans la région associée à la choréoathétose kinésigénique paroxystique, donc les deux loci doivent être proches l'un de l'autre. L'identification du locus du cérumen pourrait contribuer à d'autres études anthropogénétiques et à et compréhension pathologique
du développement de la glande apocrine."

Contact : Dr Hiroaki Tomita, Département de psychiatrie et de comportement humain, Université de Californie Irvine, D346 MED SCI I, Irvine, CA 92697-1675, États-Unis ; T) +1 949 824 9170; F) +1 949 824 7012; E) [email protected]

SOURCE : LA LANCET

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie