Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Le rapport de dépistage auditif des nouveau-nés de l’USPSTF ignore les recommandations des agences fédérales et des professionnels

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Le rapport de dépistage auditif des nouveau-nés de l'USPSTF ignore les recommandations des agences fédérales et des professionnels

(ROCKVILLE, MD) L'American Speech-Language-Hearing Association (ASHA) a exprimé aujourd'hui sa déception face aux récentes recommandations et justifications de l'US Preventive Services Task Force (USPSTF) sur le dépistage auditif des nouveau-nés, estimant que les conclusions du groupe de travail sont incompatibles avec les bonnes pratiques cliniques et peuvent être mal interprétées par les consommateurs, les assureurs, les législateurs et les employeurs. L'ASHA pense également que le groupe de travail n'a pas pris en compte les recommandations antérieures de plusieurs agences fédérales et organisations professionnelles sur le dépistage auditif des nouveau-nés, en plus d'avoir négligé d'importantes recherches non médicales et éducatives.

Même si le panel a reconnu les mérites du dépistage auditif des nouveau-nés dans « l'identification et le traitement plus précoces des nourrissons atteints de déficience auditive », le groupe a donné une « recommandation I » globale pour la pratique, concluant que « les preuves sont insuffisantes pour recommander pour ou contre dépistage de routine des nouveau-nés pour la perte auditive pendant l'hospitalisation post-partum.' Les recommandations remettaient également en question l'efficacité des interventions auditives précoces pour améliorer les résultats langagiers, jugeant toutes les recherches menées comme présentant des « défauts méthodologiques importants » et citant l'absence « d'études prospectives et contrôlées qui examinent directement si le dépistage auditif néonatal et précoce l'intervention se traduit par une amélioration de la parole, du langage ou du développement éducatif.'

Bien que l'ASHA soit favorable à des recherches supplémentaires sur le dépistage auditif des nouveau-nés, des études telles que des essais contrôlés randomisés ne seraient pas réalisables en raison de considérations éthiques. En raison de la mise en œuvre relativement récente de nombreux programmes de dépistage auditif des nouveau-nés, l'ASHA estime également qu'il n'y a pas encore eu suffisamment de temps pour mener des études prospectives approfondies.

"Il ne devrait pas être aussi surprenant que le même groupe de travail qui, jusqu'à récemment, était réticent à recommander des dépistages par mammographie pour les femmes devrait aborder le dépistage auditif des nouveau-nés d'une manière si conservatrice", a déclaré le président de l'ASHA, John E. Bernthal, Ph. .D., CCC-A/SLP. "Le niveau de preuve recherché par l'USPSTF est rigoureux et conduit à se demander si des études randomisées sur des enfants américains malentendants sont éthiquement appropriées."

Le dépistage auditif universel est recommandé et fortement soutenu par plusieurs agences fédérales, notamment les National Institutes for Health (NIH), le National Institute for Deafness and Other Communication Disorders (NIDCD), le Center for Disease Control (CDC) et la Health Resources and Services Administration ( HRSA), ainsi que des organisations professionnelles médicales telles que l'American Academy of Pediatrics (AAP), l'American Osteopathic Association (AOA) et l'American Academy of Otolaryngology-Head and Neck Surgery (AAO-HNS). Les programmes de détection et d'intervention précoces sur l'audition (EHDI) sont également approuvés par le Joint Committee on Infant Hearing (JCIH), dont l'ASHA, l'AAP, l'AAO-HNS, l'American Academy of Audiology, le Council on Education of the Deaf et les directeurs de Les programmes de parole et d'audition dans les agences de santé et de bien-être de l'État en sont membres.

Pour plus d'informations sur la détection et l'intervention auditives précoces, visitez le site Web grand public d'ASHA à l'adresse www.asha.org .

ASHA est l'association nationale professionnelle, scientifique et d'accréditation de plus de 103 000 audiologistes, orthophonistes et spécialistes de la parole, du langage et de l'audition. Les audiologistes se spécialisent dans la prévention et l'évaluation des troubles auditifs ainsi que dans la prestation de traitements audiologiques, y compris les appareils auditifs. Les orthophonistes identifient, évaluent et traitent les problèmes de parole et de langage, y compris les troubles de la déglutition.

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie