Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

L’Academy of Dispensing Audiologists (ADA) publie une version électronique de l’ordre du jour de la Convention de 2004

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

L'Academy of Dispensing Audiologists (ADA) publie une version électronique de l'ordre du jour de la Convention de 2004

Soumis par le Dr Craig Johnson
Président élu
www.audiologiste.org
Académie des audiologistes dispensateurs
One Windsor Cove, bureau 305
Columbia, Caroline du Sud 29223
(800) 445-8629 téléphone
(803) 765-0860 Télécopieur

Mercredi 13 octobre 2004

8h00 – 17h00 Ouverture des inscriptions

8 h 00 – 9 h 00 Petit-déjeuner continental pour les participants à l'atelier uniquement

9 h 00 – 16 h 00 Branding the Doctor of Audiology – Présenté par Parker Lepla

Nous vous offrons ce que vous avez demandé : une journée de branding ! Étant donné que beaucoup d'entre nous sont confrontés aux mêmes problèmes – définir notre marque, expliquer l'Au.D et l'ADA et promouvoir notre profession – nous avons fait appel à des experts pour nous aider à mieux comprendre l'image de marque. Comment définissons-nous la marque ? Que signifie la marque pour la profession de l'audiologie et vivons-nous notre marque ?

Parker LePla est une société de stratégie de marque et de communication de renommée nationale basée à Seattle, WA. Ils ont en fait inventé le terme « branding intégré », qui est maintenant un terme couramment utilisé, et ont publié deux livres sur le sujet « Integrated Branding : Becoming Brand-Driven Through Companywide Action » et « Brand Driven : The Route to Integrated Branding through Great Direction." Nos présentateurs, Lynn Parker, co-fondatrice et directrice, et Eric Nobis, vice-président, offrent non seulement une expertise approfondie en matière de stratégie de marque, mais ont également travaillé avec de nombreuses associations à but non lucratif et professionnelles, ainsi qu'avec des clients du secteur de la santé. Ils apporteront leur vaste expérience pour nous enseigner les principes fondamentaux de l'image de marque ainsi que partager les leçons apprises d'autres industries que nous pouvons appliquer à nos défis.

Parker LePla organisera un atelier interactif d'une demi-journée sur l'image de marque intégrée lors de la session d'un jour. L'atelier expliquera les concepts et les avantages de l'image de marque intégrée et les différences entre la publicité, le marketing, les relations publiques et l'image de marque. L'atelier comprendra également une étude de cas/un problème d'image de marque sur lequel vous travaillerez en petits groupes pour renforcer l'apprentissage et approfondir votre compréhension de l'image de marque intégrée. Le reste de la journée sera consacré à des groupes de discussion afin d'obtenir des commentaires et des opinions précieux des participants. Ne manquez pas cette opportunité passionnante et unique de jouer un rôle essentiel dans la construction de notre future identité professionnelle.

Le Conseil d'administration a décidé de ne pas facturer cette séance. La session est rendue possible grâce au produit que ADA a tiré du programme AuDNet.

9 h 00 – 16 h 00 Atelier de gestion du cérumen – Sam Kelso, Au.D., coordonnateur

Depuis 1991, ADA est le leader national des ateliers pédagogiques sur la gestion du cérumen. La plupart des réglementations sur les licences d'État reconnaissent les compétences de l'audiologiste dans ce domaine en incluant ce service dans notre champ d'exercice. L'anatomie et la physiologie du conduit auditif et des structures associées seront revues. Les techniques de gestion du cérumen seront abordées sous forme de cours magistral et de stage. La gestion du cérumen est une composante essentielle de la pratique du gestionnaire des soins de l'audition et de l'équilibre. Un certificat attestant l'achèvement de l'atelier sera remis à chaque participant.

18h30 – 22h00 Réception d'ouverture dans la salle d'exposition

Jeudi 14 octobre 2004

7h00-17h00 Ouverture des inscriptions

7h30 – 20h30 Petit déjeuner débutant, nouveau membre et étudiant

7 h 30 – 8 h 30 Petit-déjeuner continental, tous les inscrits

08h30 – 09h00 Cérémonies d'ouverture et remise des prix

9h00 – 10h30 Comment apprendre aux consommateurs à dire. « Je veux voir un audiologiste comme gestionnaire des soins de l'audition et de l'équilibre ! » -Lynn Parker

Est-ce seulement un rêve ou cela peut-il être une réalité. Cette session examinera les différences de positionnement stratégique pour le marketing par rapport à l'image de marque et comment la profession est prête à tirer parti d'une sensibilisation accrue des consommateurs. L'éducation des consommateurs est l'ingrédient clé pour amener la profession à l'avant-garde des soins de l'audition et de l'équilibre. Des opportunités sont en place pour que la profession prenne une position dominante sur le marché.

10 h 30 – 11 h 15 Une communication efficace est la passerelle vers les soins aux patients – Une approche légère de nos objectifs, expériences et opportunités communs – Gail Wenos et Ezra D. Peabody

Les audiologistes sont confrontés à des questions quotidiennes qui affectent la vie des patients. Parfois, cette gestion est simple, d'autres fois elle implique une interaction qui produit des réactions qui, si elles étaient vues dans un autre contexte, sembleraient « inhabituelles ». Nous devons jeter un œil à ces interactions « inhabituelles » et voir comment elles peuvent réellement améliorer nos vies et nos expériences professionnelles. Nous pouvons ensuite utiliser ces nouvelles expériences dans de futures opportunités de conseil aux patients.

11h15 – 14h00 Ouverture des expositions

11h15 – 13h00 Déjeuner avec les exposants

13h30 – 14h30 Bases de la biochimie – Tabitha Parent-Buck et Ted Wendel

Cette session passera en revue les principes fondamentaux de la terminologie et des propriétés de la biochimie qui constituent les fondements d'une étude plus approfondie de la pharmacologie ainsi que de la neurophysiologie. Les sujets comprendront des notions de base telles que les atomes et les molécules, les acides et les bases, l'ARN et l'ADN, le métabolisme, les canaux ioniques, la neurotransmission et plus encore. Les concepts abordés seront liés aux aspects de la pharmacologie et du système audio-vestibulaire à travers des exemples.

Diagnostic et traitement du vertige positionnel paroxystique bénin du canal horizontal (VPPB-HC) – Richard Gans

Le vertige positionnel paroxystique bénin est la cause la plus fréquente de vertige. Elle touche le plus souvent le canal postérieur en raison de sa position anatomique sous l'utricule. Le canal horizontal est le deuxième canal le plus touché et peut survenir pendant ou après les procédures de repositionnement de Canalith. Plus important encore, ce diagnostic ne peut pas être posé à l'aide des manœuvres de positionnement de Dix-Hallpike et le nystagmus et les vertiges peuvent apparaître dans les tests de position. Le type de nystagmus géotrope et agéotrope qui peut être confondu avec le vertige positionnel migraineux (VMP) complique encore le diagnostic.

Cette présentation passera en revue les tests et les voies cliniques de diagnostic différentiel pour le BPPV-HC et le MPV. Le traitement du BBPV-HC à l'aide des méthodes Appiani, Cassani et Barbecue roll sera présenté. La présentation comprendra une vidéo des modèles de nystagmus et des procédures de traitement.

Accréditation en audiologie revisitée : un an plus tard – Doris Gordon

Une mise à jour sera fournie sur les activités de la Commission d'accréditation pour l'enseignement de l'audiologie (ACAE) au cours de la dernière année. Les nouveaux projets de normes de l'ACAE seront disponibles pour les participants et une discussion globale à leur sujet sera présentée.

Des informations sur le nouveau programme d'accréditation informatisé (CAP) de l'ACAE seront décrites. Il s'agit d'un système automatisé qui permettra aux programmes éducatifs cherchant à obtenir une accréditation de compléter tous les aspects du processus en ligne. Le système permettra aux programmes de répondre aux questions sur l'accréditation et de récupérer facilement des données importantes auxquelles ils n'auraient peut-être pas accès autrement. L'ACAE croit que ce système unique offrira une meilleure efficacité et valeur à un aspect critique de l'éducation.

De plus, les participants entendront parler d'une autre partie du système CAP qui implique des évaluations des compétences. Ceux-ci seront offerts à Au.D. programmes cherchant l'accréditation pour leur utilisation avec les étudiants et l'évaluation du programme. Principalement, les mesures seront utilisées pour évaluer les résultats d'apprentissage des élèves à plusieurs étapes tout au long de leur éducation. Ces mesures seront définies en termes de niveaux particuliers de connaissances, d'aptitudes, d'aptitudes et de compétences que les étudiants ont atteints à la fin de leurs études et à la suite de l'obtention de l'Au.D. degré.

14h30 – 14h45 Pause

14h45 – 15h45 Bases de la biochimie (suite de la session de 13h30) – Tabitha Parent-Buck
et Ted Wendel

Le cadre juridique d'une profession de médecin : un nouveau modèle de statut de licence pour l'audiologie – Larry Engelmann, Barry Freeman et Robert Gippin

L'octroi de licences d'État est au cœur de l'effort visant à faire passer l'audiologie à une profession de médecin et à améliorer la qualité de la pratique. L'Au.D. un diplôme doit être exigé pour obtenir le permis d'exercice si la transition doit réussir. Des efforts isolés pour modifier les lois sur les licences d'État ont été faits dans le passé. Mais seule une loi type uniforme qui contient les éléments politiques importants qui sont nécessaires peut vraiment faire avancer la cause. Depuis plus d'un an, un comité conjoint de l'AAA, de l'ADA et de l'AFA travaille à l'élaboration d'un tel modèle.

Cette présentation, avec discussion, comprendra des représentants de chacune des organisations participantes. Les membres provisoires du panel sont : Larry Engelmann, Au.D., Barry Freeman, Ph.D., Robert Gippin, Esq., et Kenneth Lowder, Au.D. Le panel donnera un aperçu de la version finale du statut type, parlera des implications du nouveau statut et discutera des méthodes efficaces pour promouvoir l'adoption du statut dans divers États.

Problèmes de peau affectant l'oreille : ce que tout audiologiste devrait savoir – Norman Levine

Au cours d'une évaluation, l'audiologiste verra des changements cutanés pathologiques sur l'oreille, qui peuvent nécessiter un traitement. De nombreuses maladies cutanées bénignes courantes telles que la dermatite séborrhéique, la dermatite allergique de contact, l'otite externe, la chondrodermatite nodulaire, les kystes épidermoïdes et les dommages chroniques du soleil seront présentés. Les affections cutanées malignes qui surviennent au niveau de l'oreille seront abordées du point de vue de l'acquisition de la capacité à identifier une lésion, ce qui peut être inquiétant, sans avoir à poser de diagnostic précis. L'établissement de relations de référence professionnelles avec des dermatologues représente un autre pont vers la communauté médicale.

15h45 – 16h Pause

16 h 00 – 17 h 00 Gestion de la perte auditive à haute fréquence ; Problèmes et résolution ? – Francis Kuk

La surdité à haute fréquence est peut-être la configuration audiométrique la plus fréquemment rencontrée par les cliniciens dispensateurs. Contrairement à ceux qui ont une perte auditive plate, la gestion de cette configuration de perte auditive nécessite la résolution de plusieurs problèmes contradictoires. Fournir un gain suffisant dans les hautes fréquences sans Larsen nécessite souvent un petit évent dans l'aide auditive. Cela pourrait améliorer la perception de l'effet d'occlusion et conduire à l'insatisfaction. De plus, les problèmes potentiels liés à la région morte et à l'acclimatation doivent être reconnus avant d'être affectés. Dans cette présentation, nous passerons en revue les problèmes entourant cette configuration de perte et proposerons une approche systématique pour maximiser la satisfaction du porteur.

Contrôle des infections dans la clinique de prothèses auditives – AU Bankaitis

Diverses populations de patients sensibles aux micro-organismes potentiellement infectieux résidant dans l'environnement de distribution d'aides auditives recherchent des services d'aides auditives. En tant que fournisseurs de services de soins de santé auditive, les audiologistes dispensateurs doivent prendre les mesures appropriées pour protéger les patients, leurs collègues et eux-mêmes dans des situations cliniques pouvant exposer les individus à des microbes infectieux. Le contrôle des infections consiste à minimiser le risque d'exposition potentielle à des organismes infectieux grâce à une manipulation soigneuse de l'environnement clinique. Le but de ce cours est de fournir aux audiologistes une justification du contrôle des infections, d'examiner les exigences fédérales en matière de contrôle des infections et de fournir des directives pratiques pour la mise en œuvre de protocoles d'infection spécifiques aux aides auditives dans l'environnement de dispensation.

Vérification et démonstration des fonctionnalités des aides auditives numériques – Lynda Clark

Il est essentiel de vérifier le fonctionnement des fonctionnalités avancées des aides auditives numériques, telles que la directionnalité et la gestion du bruit, ainsi que de démontrer leurs performances au patient afin de transmettre la valeur de la technologie des aides auditives. Mais quelle est la meilleure façon de le faire ? Ce cours passera en revue les techniques et les protocoles de vérification et de démonstration des fonctionnalités des aides auditives numériques de la directionnalité, de l'expansion et de la gestion du bruit. Un aperçu de base de chaque fonctionnalité sera fourni, suivi de recommandations étape par étape pour la vérification de la fonctionnalité, en se concentrant sur le microphone de la sonde et les mesures de la parole. Enfin, les opportunités de démontrer la fonctionnalité au patient, lui permettant ainsi de mieux comprendre la technologie et son objectif, seront discutées.

Gabfest : Une conversation ouverte avec votre conseil d'administration – Comment puis-je m'impliquer davantage avec ADA ?

Ce forum ouvert permettra aux participants d'apprendre comment ils peuvent être plus impliqués dans les comités de l'ADA. Ce sera l'occasion idéale de discuter de vos objectifs à court ou à long terme pour votre organisation. Le processus et le statut des activités d'ADA au nom des membres seront examinés.

17h00 – 19h00 Ventes d'art AFA
Soirée d'ouverture à 19 h 00

vendredi 15 octobre 2004

7h30 – 13h00 Ouverture des inscriptions
7h30 – 13h00 Ouverture des expositions
7h30 – 8h30 Petit déjeuner continental
8h30 – 9h30 Qu'est-ce que c'est qu'ADRO ?? – Todd Fortune

Une étude combinant l'efficacité de deux technologies de pointe sera présentée. L'un est ADRO ™ (Dynamic Hearing), une méthode de traitement du signal qui a été développée pour être utilisée dans les implants cochléaires et a récemment été introduite par Interton en tant qu'algorithme pour les prothèses auditives. Un autre est l'Adaptive Beamforming (ABF), qui s'est avéré être un moyen efficace de réduction du bruit. L'étude examine la contribution relative des deux technologies au bénéfice global d'un groupe d'utilisateurs d'aides auditives. Les comparaisons incluent ADRO en mode omnidirectionnel, ADRO en mode directionnel fixe, ADRO en mode ABF et la compression conventionnelle. Une variété de mesures de résultats en laboratoire et à domicile ont été utilisées, y compris des tâches de parole dans le bruit, des échelles d'évaluation (qualité du son, clarté, intensité sonore et nuisance sonore) et l'APHAB. Les résultats seront discutés en termes de caractéristiques audiométriques, d'expérience avec les aides auditives et d'effets électroacoustiques.

Pharmacologie : plus qu'une simple ototoxicité – Ted Wendel

Cette session couvrira les classifications des médicaments, les problèmes liés à la polypharmacie, le développement et la réglementation des médicaments, l'ototoxicité et un examen de la recherche concernant les agents otoprotecteurs. À la fin de ce programme, vous devriez être capable de : 1) comprendre les facteurs qui influencent l'évolution dans le temps de l'action des médicaments ; 2) identifier les classes de médicaments ototoxiques et reconnaître l'utilisation principale et certains médicaments courants dans chaque classification ; 3) relier des facteurs spécifiques qui peuvent altérer l'activité du médicament dans des populations particulières telles que les nourrissons et les personnes âgées ; et 4) décrire le processus et l'impact du développement et de la réglementation des médicaments.

Maximiser votre dollar de remboursement – Kim Cavitt

Avec l'augmentation des coûts d'assurance et d'exploitation mais la baisse des remboursements, il est plus important que jamais de coder et de facturer vos services de diagnostic et d'aide auditive aussi efficacement que possible. Ce séminaire se concentrera sur plusieurs scénarios de test typiques – évaluation auditive complète d'un adulte, évaluation pédiatrique, évaluation ENG, rééducation vestibulaire, prothèses auditives implantables, évaluation du traitement auditif central, vente de prothèses auditives – et vous apprendra à coder correctement. et facturer ces procédures et ainsi maximiser les profits. Nous discuterons de sujets tels que les codes CPT, ICD9 et HCPCS, les notifications préalables aux bénéficiaires, les contrats d'assurance pour les appareils auditifs, Medicaid et les ventes d'appareils auditifs sur Internet. Nous discuterons également de la rentabilité de l'ajout de nouvel équipement et de nouvelles procédures au répertoire de votre clinique.

Gabfest : Le nom « Académie des audiologistes spécialisés » convient-il toujours à notre profession ? – Larry Engelmann, modérateur

Il y a eu des discussions au fil des ans sur le fait que le nom d'ADA ne reflète pas notre champ d'activité actuel. Cette séance passera en revue la justification historique du nom de notre organisation. La discussion se concentrera sur les noms potentiels qui pourraient mieux refléter une profession de médecin. Quels sont les avantages et les inconvénients de changer le nom de nos associations qui ont développé une identité industrielle depuis près de trois décennies ?

9h30 – 9h45 Pause
9 h 45 – 10 h 45 Ototoxicité : agents, surveillance audiologique et nouvelles recherches sur les otoprotecteurs pour la perte auditive ototoxique et induite par le bruit – Kathleen CM Campbell

Les ototoxines et le bruit sont des causes fréquentes de perte auditive. Les audiologistes peuvent jouer un rôle dans la prévention de ces pertes auditives. À l'avenir, nous pourrons peut-être prévenir ou traiter ces troubles de manière pharmacologique, préservant ainsi potentiellement l'audition de plusieurs milliers de patients chaque année. Ce séminaire passera d'abord en revue les ototoxines les plus courantes en usage clinique, y compris les agents chimiothérapeutiques, les agents antibiotiques et les diurétiques de l'anse. Les caractéristiques de la perte auditive, les changements anatomiques, les facteurs de risque et les réactions synergiques seront discutés. Ensuite, les considérations relatives à la surveillance de l'ototoxicité seront discutées, y compris l'audiométrie conventionnelle, l'audiométrie à haute fréquence, les émissions otoacoustiques, les critères de changement significatif, les considérations relatives aux patients et les programmes de surveillance. La dernière section se concentrera sur de nouveaux agents pour prévenir la perte auditive ototoxique et induite par le bruit par les agents otoprotecteurs. Les recherches actuelles seront examinées en discutant d'une variété d'agents pharmacologiques, y compris les propres recherches de l'auteur sur la prévention de la perte auditive induite par le cisplatine/carboplatine, les aminosides et le bruit.

Évaluation de plusieurs caractéristiques et algorithmes courants des aides auditives – Jennifer Groth, Andrew Dittberner et Laurel Christensen

Les aides auditives numériques d'aujourd'hui contiennent des fonctionnalités et des algorithmes conçus pour améliorer l'intelligibilité de la parole et le confort dans divers environnements. Cette présentation passera en revue les performances électroacoustiques de plusieurs fonctionnalités et algorithmes et leurs conséquences perceptives. L'accent sera mis sur les raccords ouverts, la réduction du bruit, la directivité et les systèmes de suppression de larsen numérique.

Expériences du programme AuD : "Rencontrez-vous au Forum" – Eric Hagberg – Modérateur

Les diplômés de chacun des programmes d'enseignement à distance AuD raconteront leurs expériences pendant et après l'obtention de leur diplôme. Chaque Au.D. Le directeur du programme parlera de l'objectif unique de leur programme et expliquera aux étudiants adultes potentiels comment leur programme peut répondre à leurs besoins. Le matériel et les informations du programme seront disponibles afin que les membres qui envisagent d'obtenir un Au.D. degré comprendra ce qui est impliqué et sera prêt à prendre une décision. L'AFA offrira une bourse de 1 000 $ à un heureux gagnant prêt à s'inscrire à un programme Au.D. programme qui est présent.

10h45 – 11h00 Pause
11 h 00 – 12 h 00 Ototoxicité : agents, surveillance audiologique et nouvelles recherches sur les otoprotecteurs pour la perte auditive ototoxique et induite par le bruit (suite à partir de 9 h 45) – Kathleen CM Campbell

Hourra, je reçois de nouvelles aides auditives numériques, donc je n'aurai plus à écouter !
– Robert Sweetow
Le battage médiatique entourant l'amplification numérique encourage de nombreux patients à avoir des attentes irréalistes. Certains pensent que ces nouvelles aides auditives seront si efficaces que l'utilisation de stratégies d'écoute ne sera pas nécessaire. Un temps excessif peut être consacré à la programmation et à l'appariement des objectifs, au détriment de l'écoute et de la réponse aux besoins manifestes et cachés des patients. Tout en comprenant l'importance de vendre des appareils auditifs dans le cadre du processus de réadaptation, les audiologistes doivent se séparer des vendeurs de base en créant un mélange plus équilibré de soutien technique (programmation), de soutien émotionnel (conseil) et de réadaptation (formation auditive). Les compétences en counseling peuvent sembler évidentes, mais elles ne sont pas inhérentes à tous les audiologistes. Dans cette session, de nouvelles stratégies et approches de conseil (comprenant à la fois la collecte et la transmission d'informations) seront détaillées. De plus, un nouveau programme informatisé de formation à l'écoute interactive sera discuté.

Traitement avancé du signal : avantages pour les patients – Thomas Powers

Les circuits avancés de traitement du signal numérique tels que l'amélioration de la parole, la réduction du bruit et la gestion du Larsen offrent aux utilisateurs d'aides auditives une variété de fonctionnalités et d'avantages potentiels. Les cliniciens et les dispensateurs ont reçu des rapports anecdotiques d'utilisateurs d'appareils auditifs selon lesquels ils tirent des avantages significatifs de bon nombre de ces algorithmes. Ces avantages ont également été évalués dans une variété d'études de recherche utilisant des mesures de résultats à la fois objectives et subjectives. Cette présentation passera en revue les avantages rapportés de ces algorithmes et discutera de la manière dont ceux-ci et les futurs algorithmes de traitement du signal seront présentés aux acheteurs potentiels.
Formation clinique en Au.D. Programmes – Modérateur, Anita T. Pikus, Panélistes – George Osborne, Jim McDonald et Tabitha Parent-Buck
Formation clinique au sein de l'Au.D. programmes est très différent de la formation clinique dans l'ancien modèle académique basé sur les masters et/ou autres doctorats (non professionnels). L'expertise clinique nécessaire à l'obtention d'un Au.D. qui est notre propre premier diplôme professionnel implique beaucoup plus de variété et une plus grande profondeur d'expérience clinique pour être cohérent avec le reste des soins de santé. Ceux d'entre vous qui développent une formation, ceux d'entre vous qui ont suivi ou subiront cette formation ou les professionnels qui la supervisent (ou pourraient le faire) dans les sites de rotation clinique sont les principaux acteurs de cette discussion. Nous voulons de vos nouvelles. Ce panel examine la formation clinique à partir d'un large éventail de perspectives professionnelles, y compris les étudiants et les précepteurs. Avez-vous aimé votre formation clinique? Pensez-vous qu'il a besoin d'être révisé? Vous voulez façonner les jeunes audiologistes pour l'avenir? C'est le moment et l'endroit où votre influence compte.

13 h 00 Tournoi de golf – Événement AFA

13 h 30 – 15 h 30 Programme de mentorat pour Au.D. Candidats – Jim McDonald, Au.D. et Bob Manning, Au.D.
Les compétences cliniques ne sont qu'une partie de la formation d'un audiologiste. Les outils de gestion d'entreprise sont une partie nécessaire d'une pratique d'audiologie, quel que soit le contexte éventuel. Cette session présentera aux étudiants des concepts commerciaux importants. De plus, la façon dont l'audiologiste se rapporte aux autres disciplines est une partie vitale de son développement. Les stratégies d'interaction seront discutées.

samedi 16 octobre 2004

7h00 – 17h00 Ouverture des inscriptions
7h30 – 8h30 Petit déjeuner continental
7h30 – 10h00 Ouverture des expositions
8 h 30 – 9 h 30 Mise en œuvre des directives d'amplification pédiatrique – Catherine Palmer
Cette présentation décrira les nouvelles lignes directrices de l'American Academy of Audiology Pediatric Amplification et fournira des suggestions pour la mise en œuvre des lignes directrices. Des protocoles spécifiques seront suggérés et illustrés.
L'exposé couvrira les informations de diagnostic nécessaires, la sélection des fonctionnalités, les recommandations de préréglage, la vérification, l'orientation, la validation et le suivi.

Visite pratique du cerveau humain – Tabitha Parent Buck, Au.D et l'ASHS Au.D. Étudiants

Cette présentation comprendra une visite guidée du cerveau, axée sur les structures du tronc cérébral, les structures thalamiques, les structures corticales, les ventricules, les nerfs crâniens et le système neurovasculaire. Les voies centrales et les structures liées au système audio-vestibulaire seront soulignées. Une brève revue à l'aide d'une présentation PowerPoint sera suivie d'un laboratoire pratique avec des modèles de cerveau, des échantillons de cerveau entier et des tranches de cerveau. Le Dr Parent Buck sera assisté par un certain nombre d'anciens étudiants ASHS Au.D. étudiants afin de permettre à de petits groupes de participants de parcourir différentes stations de laboratoire de neuroanatomie. (limité à 35 participants)

Utiliser Internet/e-mail comme outil de marketing – Mark Sanford
L'utilisation du courrier électronique/Internet fonctionne-t-elle comme un outil de marketing ? Avoir un site Web signifie-t-il augmenter les bénéfices en attirant de nouveaux patients dans votre cabinet ? Ce programme discutera de la façon d'utiliser Internet et le courrier électronique comme moyen de fidéliser les patients existants et d'amener de nouveaux patients dans votre pratique. Entreprise.

Créer une nouvelle expérience en soins auditifs – Jim Kothe
Parfois, il est utile d'enquêter sur ce que d'autres professionnels font pour améliorer le service à leurs patients ou consommateurs. Cette conférence donnera des exemples d'une tendance dans les environnements de vente au détail et médicaux pour créer une expérience unique pour les consommateurs. Il examinera également le rôle de la technologie dans la création de cette expérience. Enfin, nous décrirons un nouvel outil multimédia de conseil qui peut être utilisé dans les cabinets de soins auditifs pour créer une expérience unique pour nos clients. Cet outil permet aux audioprothésistes de démontrer les ajustements effectués en temps réel par une aide auditive numérique avancée en réponse aux changements de son environnement sonore. L'outil permet également aux audioprothésistes de recréer de nombreux environnements sonores susceptibles d'être rencontrés par les patients, d'expliquer les défis créés par ces environnements et de démontrer les technologies disponibles pour aider à relever ces défis.

9h30 – 9h45 Pause

9 h 45 – 10 h 45 Existe-t-il des preuves sur lesquelles baser des recommandations
pour l'amplification ? – Victor Bray
La médecine factuelle (EBM) nécessite l'intégration de l'expertise clinique, des valeurs des patients et des preuves de la recherche. Le mouvement vers l'EBM pour les audiologistes dispensateurs soulève la question « Existe-t-il des preuves de recherche disponibles pour des recommandations cliniques et des attentes appropriées ? » Ce séminaire présentera les résultats d'études de recherche pluriannuelles et multisites qui ont évalué des centaines d'appareillages d'aides auditives à l'aide d'un protocole standardisé. Ces résultats cliniquement et statistiquement significatifs réfutent la croyance largement répandue selon laquelle seules les aides auditives à microphone directionnel améliorent la compréhension de la parole dans le bruit de fond. L'analyse de cette étude à grand n conduit à une série de règles de prise de décision clinique concernant le bénéfice attendu dérivé de l'amplification, y compris l'orientation générale selon laquelle le bénéfice moyen pour la parole dans le bruit (dB SNR) est égal à 10 % du niveau du seuil auditif. pour la parole silencieuse (dB A). Le séminaire démontrera une nouvelle méthode conviviale pour prédire, recommander et vérifier les avantages de l'amplification.

Troubles du traitement auditif chez les adultes – Gail Whitelaw

Les troubles du traitement auditif sont souvent négligés chez les adultes qui présentent des difficultés auditives. Si un audiogramme « normal » est obtenu, le patient est souvent renvoyé sans évaluation ni remédiation supplémentaire. Cette présentation portera sur l'identification et la gestion des troubles du traitement auditif dans la population adulte. Un bref aperçu du traitement auditif sera offert, y compris les aspects d'un système auditif vieillissant et désordonné. L'impact d'aspects spécifiques du traitement auditif, y compris l'audition binaurale et les aspects temporels de l'audition, sera discuté. Les problèmes de traitement auditif liés aux adultes seront décrits et les facteurs de confusion, tels que la perte auditive périphérique, seront abordés. L'évaluation des troubles du traitement auditif sera discutée, ainsi que la valeur potentielle d'un tel diagnostic. Des étiologies possibles chez l'adulte seront également mises en évidence. L'élaboration d'un plan de gestion, avec des catégories spécifiques de recommandations, sera discutée. Plusieurs études de cas seront proposées.

Visite pratique du cerveau humain (Suite de la session de 8h30) – Tabitha Parent Buck, Au.D et l'ASHS Au.D. Étudiants

Implants cochléaires : critères mis à jour pour la sélection et la gestion – Marcia Clark et Carol Higgins

L'option de traitement d'un implant cochléaire a considérablement changé ces dernières années. Les critères de sélection pour les enfants et les adultes seront discutés ainsi que la justification clinique des implants bilatéraux. Le taux de réussite des chirurgies de révision a élargi la population de patients. Ces problèmes actuels seront examinés du point de vue de l'impact des audiologistes dans le plan de traitement et de gestion.

Réponses auditives à l'état stable : principes fondamentaux et applications – Mona Dworsack

Lors de la réalisation de l'évaluation audiologique diagnostique du nourrisson, l'audiologiste doit être en mesure de déterminer avec précision le type, le degré et la configuration de la perte auditive. Click ABR seul n'est pas suffisant pour diagnostiquer la perte auditive. Avec l'introduction des réponses auditives stables (ASSR), les audiologistes peuvent obtenir rapidement des réponses auditives spécifiques à la fréquence. Ces réponses aident l'audiologiste à déterminer la configuration de la perte auditive. La recherche, les aspects cliniques et les résultats de l'ASSR seront explorés. Des études de cas démontreront les avantages de l'ASSR et des recherches en cours seront introduites.

10h45 – 11h00 Pause

11h00 – 12h00 Diagnostic et traitement des régions mortes cochléaires – David Fabry

Les instruments numériques d'aujourd'hui et la compression multibande offrent une audibilité nettement améliorée de la parole dans un large éventail d'environnements d'écoute. Pour certains utilisateurs d'aides auditives, cependant, une plus grande audibilité n'entraîne pas d'amélioration des avantages et de la satisfaction, et cela a été récemment mis en évidence par la recherche sur les régions mortes cochléaires. Plusieurs mesures de diagnostic, y compris le test de seuil d'égalisation du bruit (TEN), les courbes de réglage psychophysiques et Quick SIN ont été proposées comme mesures à la fois sensibles et spécifiques à la présence de régions mortes. Cette session discutera des applications cliniques d'études récentes qui ont examiné les mérites de ces mesures et d'autres.

Bien que le diagnostic des régions mortes soit une étape importante, de nombreux cliniciens sont confrontés au défi plus important de fournir un traitement aux patients présentant des régions mortes cochléaires identifiées. La seconde moitié de cette session se concentrera sur les stratégies potentielles présentes et futures, y compris l'amplification à bande limitée, la compression de fréquence et l'amplification biomodale (électrique/acoustique). La participation du public est fortement encouragée.

Qu'est-ce qu'un excellent service client ? -Terry Griffon

Dans l'industrie de la distribution d'appareils auditifs, le service client peut être divisé en deux parties ; tout d'abord, ce que les distributeurs de services doivent attendre des fabricants au distributeur, et deuxièmement, du distributeur à l'utilisateur final, le client d'aides auditives. Ce document se concentrera à la fois sur le fabricant au distributeur et sur les distributeurs à l'utilisateur final. Il existe de nombreuses similitudes ; cependant, il existe certaines différences inhérentes.

Construire et atteindre un leadership de service est un défi incroyablement difficile car il nécessite un changement dans la façon dont nous menons nos affaires. Le marché des aides auditives montre qu'il en coûte souvent plus de 300,00 $ pour obtenir un client net. Il est également vrai que de nombreux nouveaux clients d'aides auditives sont acquis en raison du mauvais service des concurrents.

Cette présentation couvrira six points : comment concevoir une stratégie de service, amener les employés à se comporter comme des fanatiques du service client, motiver et former les employés, concevoir des services qui rendent possible un excellent service client, investir dans une infrastructure de service et comment surveiller la réalisation de tous objectifs de service client. Chaque contact client est un moment de vérité, une opportunité de laisser une impression positive ou négative. Il n'est jamais neutre.

Regroupement et dégroupage des frais et services professionnels : discussion de groupe – Dave Cieliczka, Jim McDonald et Dave Citron

Les modèles de distribution d'aides auditives ont varié au cours des 30 dernières années. Au fur et à mesure que les cabinets privés augmentaient leur part de marché, les services de groupement ont dominé le marché. Now in the age of insurance reimbursement, this model may not serve the profession or its patients as well as it appeared many years ago. This panel will review the experiences of different practices and they will review how they evolved to their current methodology of billing.

Are We Asleep At The Wheel? The Delicate Future of Private Practice Audiology In The United States – Dave Smirga

As audiology continues its doctoring care evolution, most existing and future Au.D. practitioners' believe that private practice is not only a desirable career option, but an inalienable right. Truth is the next ten years represent a pivotal time in which the

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bulletin étudiant disponible en ligne

Bulletin étudiant disponible en ligne West Lafayette, IN Y a-t-il de nouveaux Au.D. programmes disponibles? Quels sont les avantages d'obtenir

Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie