Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

La recherche RNID découvre un lien génétique avec la perte auditive causée par le bruit fort

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

La recherche RNID découvre un lien génétique avec la perte auditive causée par le bruit fort

Institut national royal des sourds (RIND) – Des scientifiques financés par le RNID, l'association caritative nationale pour les personnes sourdes et malentendantes, ont découvert un lien génétique entre l'exposition au bruit et la perte auditive.

Cette percée pourrait révolutionner les moyens de traiter et de prévenir la perte auditive induite par le bruit. Au Royaume-Uni, plus d'un million de personnes sont exposées ou ont déjà subi une perte auditive liée au bruit.

Les résultats publiés en ligne et dans le numéro d'août 2006 de la revue Human Mutation www.wiley.com/humanmutation ont identifié trois gènes qui influencent le risque de développer une perte auditive induite par le bruit, une condition qui est irréversible. Ces gènes jouent un rôle dans le recyclage du potassium dans l'oreille interne – un processus essentiel à une audition normale.

L'exposition à des bruits forts est connue depuis longtemps pour causer une perte auditive et constitue un risque professionnel majeur dans de nombreux pays. Cependant, il est moins clair pourquoi certaines personnes sont beaucoup plus sensibles aux dommages causés par le bruit que d'autres.

Le RNID a financé cette recherche pionnière à l'Université d'Anvers. Le professeur Guy Van Camp, qui a dirigé la recherche, a déclaré : « Le projet a testé l'audition de 1 261 travailleurs masculins exposés au bruit des usines de pâte à papier et des usines sidérurgiques en Suède. Des tests génétiques ont ensuite été effectués sur les 10 % les plus sensibles et les 10 % les plus sensibles. travailleurs résistants. 79% des personnes dans cette étude avaient été exposées au bruit pendant au moins 20 ans. Des différences significatives entre les travailleurs sensibles et résistants ont été trouvées dans la séquence de 3 gènes, KCNE1, KCNQ1 et KCNQ4.

Il poursuit : « D'autres études sur KCNE1 montrent que la version du gène associée à un risque accru de bruit provoque l'ouverture plus rapide du canal ionique codé que la version normale. Cela pourrait affecter le recyclage du potassium, ce qui rendrait les personnes atteintes de cette version du gène plus sensible au bruit."

Le Dr Ralph Holme, responsable de la recherche biomédicale du RNID, déclare : « C'est une percée très excitante. Rien qu'au Royaume-Uni, un million de personnes risquent de développer une perte auditive due au bruit. Cette découverte pourrait révolutionner la manière dont cette forme courante de perte auditive est prévenue. et traité à l'avenir."

Extrait de www.nlm.nih.gov/medlineplus/news/fullstory_35657.html

Pour plus d'informations, veuillez contacter Amanda Gent, responsable principale des relations avec les médias du RNID, par téléphone/textophone : 020 7296 8091, e-mail : [email protected] ou en dehors des heures d'ouverture au 07944 038635

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie