Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

GN conclut un accord pour vendre GN ReSound à Phonak

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

GN conclut un accord pour vendre GN ReSound à Phonak

GN conclut un accord pour vendre GN ReSound à Phonak

Résumé : GN a signé un accord pour vendre GN ReSound au prix de 15,5 milliards de DKK, ce qui devrait générer un bénéfice comptable d'au moins 10 milliards de DKK. La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2007. Les prévisions pour l'ensemble de l'année hors résultats relatifs à GN ReSound sont ajustées en raison d'une perspective plus faible pour les activités de casques. Le conseil de surveillance a l'intention de capitaliser GN avec une trésorerie nette de 1 milliard de DKK et de reverser la partie restante du produit aux actionnaires. Le président et chef de la direction de GN, Jørn Kildegaard, et le PDG de GN ReSound, Jesper Mailind, prendront tous deux leur retraite de la direction générale. Toon Bouten est nommé nouveau président et chef de la direction et formera, avec le vice-président exécutif et directeur financier Jens Due Olsen, la direction exécutive de GN. La mission principale de Toon Bouten sera de générer une croissance rentable. GN a signé aujourd'hui un accord pour vendre GN ReSound à Phonak Holding AG (« Phonak ») pour un montant total de 15,5 milliards de DKK en espèces sur une base sans dette ni trésorerie. L'accord est soumis à l'approbation des autorités de la concurrence et à l'émission de droits ultérieure de Phonak pour financer une partie du prix d'acquisition. Les actionnaires fondateurs de Phonak, qui possèdent env. 30% du capital social ordinaire de Phonak, se sont engagés à voter en faveur de l'augmentation de capital. Cependant, dans le cas où Phonak n'achèverait pas l'émission d'actions d'ici le 15 août 2007, GN a le droit de recevoir une contrepartie composée d'espèces et de nouvelles actions au prix du marché alors en vigueur, sous réserve d'un nombre maximum d'actions. La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2007.

L'accord avec Phonak comprend la cession de GN ReSound et de tous les actifs et passifs de cette société, y compris les activités affiliées au sein des équipements de diagnostic audiologique de GN Otometrics, ainsi que les parties des fonctions d'entreprise conjointes de GN Store Nord liées à GN ReSound.

Net des coûts liés à la cession, la transaction devrait générer un produit d'au moins 15 milliards de DKK et un bénéfice après impôts d'au moins 10 milliards de DKK à la clôture.

Utilisation du produit de la transaction
Le Conseil de Surveillance a l'intention de rendre env. 13 milliards de DKK du produit net de la cession de GN ReSound aux actionnaires de GN dès que raisonnablement possible, compte tenu du fait que GN conservera une trésorerie nette de 1 milliard de DKK reflétant les besoins futurs de GN en fonds de roulement.

Le Conseil de Surveillance a l'intention de convoquer une assemblée générale extraordinaire au cours de laquelle les actionnaires seront invités à examiner une résolution visant à restituer l'excédent de trésorerie sous la forme d'une réduction de capital. Il est prévu que l'assemblée générale extraordinaire se tiendra immédiatement après la clôture et que la dépréciation du capital social pourra être effectuée ultérieurement après le délai d'attente légal de trois mois.

Le conseil de surveillance continuera à soutenir que la trésorerie et les équivalents de trésorerie de GN sont maintenus à un niveau d'environ. 1 milliard de couronnes danoises. Les liquidités excédentaires non nécessaires à des acquisitions ou à d'autres investissements importants seront, le cas échéant, restituées aux actionnaires sous forme de rachats d'actions et de dividendes.

Justification stratégique du désinvestissement

Pendant un certain nombre d'années, la plate-forme stratégique de GN a consisté à développer des activités basées sur la technologie qui peuvent atteindre le leadership sur leurs marchés respectifs par le biais d'une croissance organique et d'acquisitions.

Depuis le lancement de "The new GN" en janvier 2003, GN s'est concentré en partie sur les casques et en partie sur les aides auditives, y compris les équipements de diagnostic audiologique. L'objectif a été d'atteindre des positions de leader mondial dans toutes les activités car une masse critique est essentielle afin de financer les investissements nécessaires dans le développement, les ventes et le marketing, afin que les activités puissent générer des revenus attractifs. Par conséquent, GN a activement consolidé les industries concernées, non seulement dans les casques, mais aussi dans les aides auditives, en acquérant et en intégrant cinq fabricants dans GN ReSound sur une période de temps.

Le résultat de cette stratégie est que GN est désormais le plus grand fabricant de casques d'écoute au monde et, grâce à sa taille et sa forte tradition de lancements de produits innovants, GN a toutes les chances de se développer en une entreprise très attractive sur des marchés à forte croissance.

GN n'a pas atteint la même position mondiale au sein des aides auditives et, de plus, le besoin de masse critique dans l'industrie s'intensifie constamment car la demande de lancements de produits plus fréquents et plus rapides dans toutes les catégories de prix est en constante augmentation, nécessitant des investissements toujours plus importants dans le développement , marketing et ventes. Par conséquent, le 5 juillet 2006, GN a annoncé qu'un examen stratégique serait lancé pour GN ReSound et ses activités affiliées dans GN Otometrics. L'examen visait à déterminer si les intérêts des actionnaires seraient mieux servis en laissant GN ReSound faire partie d'une nouvelle consolidation de l'industrie ou si l'entreprise pourrait générer une valeur similaire en adhérant à la stratégie de croissance organique complétée par des acquisitions et des investissements mineurs au niveau de la distribution et niveau de détail.

JP Morgan plc a été engagé pour assister GN dans l'examen stratégique et pour mener un processus structuré dans lequel un groupe d'investisseurs stratégiques et financiers a été invité à indiquer leur intérêt pour l'acquisition de GN ReSound. Sur la base de ces indications, certaines parties intéressées ont eu la possibilité de procéder à une vérification diligente et de soumettre des offres fermes. Le conseil de surveillance de GN estime que, sur la base d'une évaluation globale du prix, des termes et conditions, l'accord de vente de GN ReSound à Phonak est la solution la plus attrayante pour les actionnaires de GN.

Le président de GN, Mogens Hugo Jørgensen, a déclaré : « Le prix reflète le fait que le processus a été compétitif et que des synergies importantes peuvent être réalisées lorsque nous unissons les forces de Phonak et de GN ReSound pour créer une centrale mondiale de soins de santé auditive. Le prix dépasse le prix implicite. valeur de GN ReSound telle qu'exprimée dans le prix des actions de GN avant le lancement du processus en juillet. Et le prix produit un rendement plus élevé pour les actionnaires que ce que nous aurions pu espérer générer par nous-mêmes." JP Morgan plc a agi en tant que conseiller unique en fusions et acquisitions de GN sur cette transaction et le Conseil de surveillance a reçu une attestation d'équité de JP Morgan plc, qui confirme que le prix de l'offre est équitable pour les actionnaires de GN d'un point de vue financier.

« Nous sommes très satisfaits du résultat du processus et nous sommes convaincus d'avoir trouvé un bon nouveau foyer pour GN ReSound et GN Otometrics. Il existe une forte correspondance commerciale, culturelle et géographique entre nos organisations et celles de Phonak. Avec cette solution et compte tenu des antécédents impressionnants de Phonak, nous avons établi une plate-forme de croissance future au profit des employés et des autres parties prenantes », a déclaré le président du conseil de surveillance de GN. Il s'est également félicité que Phonak ait l'intention de maintenir les marques, les organisations de vente et les centres de compétences de GN ReSound. En outre, Phonak a annoncé son intention de proposer qu'un membre du conseil de surveillance de GN soit élu au conseil d'administration de Phonak, soulignant la perception commune de cette transaction comme un partenariat.

Gestion et organisation du futur

Après la cession, GN sera un fabricant dédié de casques. Cela implique un certain nombre de changements de gestion et d'organisation.

Le conseil de surveillance de GN sera modifié pour mieux gérer les nouveaux défis et objectifs de l'entreprise. Des capacités supplémentaires seront ajoutées au conseil de surveillance dans les domaines de la fabrication, de la vente et du marketing internationaux de produits technologiques et d'électronique grand public. Les propositions plus spécifiques seront présentées lors de l'assemblée générale annuelle de 2007.

Au cours de l'examen stratégique de GN ReSound, le président et chef de la direction de GN, Jørn Kildegaard, a annoncé que si le résultat de l'enquête était une cession de GN ReSound, il souhaiterait démissionner de son poste car cela signifierait un changement important dans la nature de son travail. Jørn Kildegaard quitte donc son poste chez GN à compter d'aujourd'hui, mais il mettra ses services à la disposition de l'entreprise pendant une période de transition afin d'assurer une passation réussie à son successeur. Le Conseil de Surveillance a accepté sa démission et tient à remercier Jørn Kildegaard pour ses grands efforts et les résultats obtenus au sein de GN. Depuis janvier 2003, la capitalisation boursière de la société est passée d'environ 4 milliards de DKK à environ 17 milliards de DKK, et plus de 1,2 milliard de DKK ont été reversés aux actionnaires sous forme de dividendes et de rachats d'actions.

À compter d'aujourd'hui également, Jesper Mailind, PDG de GN ReSound, a pris sa retraite de la direction exécutive de GN car il déménagera avec GN ReSound à Phonak.

Toon Bouten a été nommé nouveau président et chef de la direction de GN à compter d'aujourd'hui. Jusqu'à récemment, Toon Bouten était Vice-Président Exécutif de Philips Consumer Electronics, en charge de Consumer Electronics EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). La division représente une grande partie des opérations Consumer Electronics de Philips, qui génèrent un chiffre d'affaires de 10 milliards d'euros (environ 75 milliards de DKK). En nommant M. Bouten, le Conseil de Surveillance a pris en compte les résultats significatifs qu'il a obtenus dans des groupes internationaux axés sur l'électronique grand public et la technologie et son expérience en tant que PDG de sociétés cotées. Le Conseil de Surveillance estime également que son style de gestion et son dynamisme seront un grand atout pour GN.

Toon Bouten (47 ans) est de nationalité néerlandaise et vit en Allemagne. Il est diplômé de l'Université de technologie d'Eindhoven, aux Pays-Bas, en 1984 et a rejoint Philips la même année. Après des mandats dans divers pays, dont la Suède et l'Allemagne, il termine sa carrière chez Philips en 1993 en tant que directeur de l'électronique grand public. De 1994 à 2000, il a été vice-président, Consumer Group EMEA chez Compaq, responsable des ventes dans 22 pays ainsi que des ventes OEM. De 2000 à 2001, il a été PDG de Jobline International AB, la plus grande société de recherche en ligne d'Europe, qui était cotée à la bourse de Stockholm pendant sa période d'emploi. De 2002 à 2004, il a travaillé comme consultant axé sur la stratégie et la restructuration, et ses activités au cours de cette période comprenaient des postes de PDG par intérim de la société de conseil cotée en Allemagne Plaut AG et de la société de technologie cotée aux Pays-Bas AND International Publishers NV. 2004, il revient chez Philips en tant que responsable Consumer Electronics EMEA en charge des ventes et du marketing dans 48 pays, de la gestion des produits, de la chaîne d'approvisionnement, du service, de l'administration, etc. Il réorganise les activités axées sur la rentabilité en 2004-05 et en 2006 avec en parallèle se concentrer sur la croissance, et il a obtenu de solides résultats.

Toon Bouten constitue la direction exécutive de GN avec Jens Due Olsen, vice-président exécutif et directeur financier.

Hans Henrik Lund, actuellement président de la division Casques d'écoute de GN, a déjà indiqué qu'à un moment donné, il souhaiterait relever de nouveaux défis en dehors de GN. En raison de la nouvelle structure de gestion à un seul niveau, Hans Henrik Lund estime que le moment est venu de le faire et, par conséquent, il quittera son poste après avoir passé le relais à Toon Bouten.

Après la cession de GN ReSound, tous les employés de GN au Danemark, à l'exception d'un département de développement basé à Aalborg, auront déménagé au siège de GN à Ballerup d'ici la fin du premier trimestre 2007. Le plan est que Phonak loue une partie de siège de GN.

Suite à la transaction, les coûts des fonctions du groupe devraient passer d'environ 50 millions de DKK en 2006 à environ 30 millions de DKK en 2007. Ce chiffre n'inclut pas certains coûts de transition associés à la séparation de GN ReSound de GN. Ces coûts seront évalués plus en détail et communiqués à la clôture.

Résultats et prévisions de l'activité poursuivie

Dans le même temps, GN fournit par la présente des informations sur les performances décevantes des opérations sur les casques au troisième trimestre et annonce des changements par rapport aux prévisions pour l'année entière. Tous les chiffres du troisième trimestre sont préliminaires et donc sujets à incertitude.

L'activité CC&O (casques pour bureaux et centres de contacts), hors Hello Direct, a continué de s'améliorer au troisième trimestre avec une croissance organique d'env. 12% et chiffre d'affaires d'env. 280 millions de couronnes danoises. La croissance s'est encore accélérée en Europe, marché le plus important et le plus rentable de CC&O Headsets, et en Asie-Pacifique, tandis que la croissance en Amérique du Nord reste modeste. Comme d'habitude, le troisième trimestre a été affecté par un ralentissement des ventes durant les mois d'été, juillet et août, suivi d'une forte croissance en septembre. En raison des investissements accrus prévus dans la R&D, les ventes et le marketing, l'EBITA (à l'exclusion de Hello Direct) était en grande partie comme prévu à environ 30-35 millions de DKK.

Comme annoncé précédemment, Hello Direct, le canal de vente américain, a mis fin à une campagne « Try'n'Buy » à grande échelle dans le cadre de laquelle les clients potentiels étaient invités à essayer des casques et à les retourner s'ils ne voulaient pas les acheter. GN a dépensé 55 millions de DKK pour le semestre clos le 30 juin 2006 afin de couvrir les pertes attendues et les coûts de campagne sur la base des attentes à l'époque principalement liées au recouvrement des créances anciennes. Depuis lors, les contrôleurs et les auditeurs indépendants de GN ont examiné de près l'entreprise, et les efforts pour recouvrer les créances ont été intensifiés. Comme ces efforts n'ont pas produit les résultats nécessaires, il a été décidé de constituer une provision supplémentaire de 60 millions de DKK pour les créances douteuses potentielles supplémentaires. Les ventes de Hello Direct n'ont pas non plus répondu aux attentes bien qu'une amélioration ait été enregistrée en septembre. Au vu des performances du canal de vente, son directeur général Terry Flynn a quitté l'entreprise et jusqu'à nouvel ordre, Hello Direct sera sous la direction de David Wood, le responsable des opérations casques aux États-Unis de GN.

En raison des performances de Hello Direct, les prévisions de revenus annuels de CC&O sont réduites à 1,6-1,7 milliard de DKK. L'EBITA de l'activité CC&O en 2006, y compris Hello Direct, est estimé à environ 100 millions de DKK en raison des coûts non récurrents importants de 115 millions de DKK de Hello Direct. Hors Hello Direct, la marge d'EBITA des casques CC&O est estimée à environ 18%, en baisse par rapport à la prévision précédente de 19-20%.

Le chiffre d'affaires des casques mobiles au troisième trimestre de la marque Jabra n'a pas été à la hauteur des prévisions. Le chiffre d'affaires était d'env. 210-220 millions de DKK, ce qui représente une baisse par rapport au troisième trimestre de 2005. Les tendances du marché indiquent une augmentation des ventes de produits bas de gamme aux opérateurs de télécommunications qui regroupent des casques avec des téléphones portables. Les nouveaux produits de Jabra dans le segment bas de gamme, la ligne Basic, ont été bien accueillis. En outre, une forte croissance a été enregistrée dans les ventes du micro-casque exclusif et primé Jabra JX10.

Le chiffre d'affaires des ventes de casques mobiles aux clients OEM a chuté à 120-130 millions de DKK au troisième trimestre. La baisse significative est due au report des commandes d'un grand client OEM. De plus, les ventes ont été impactées par des problèmes techniques concernant deux produits spécifiques aux clients, mais ces problèmes sont désormais résolus.

La baisse du chiffre d'affaires et la baisse des marges sur les ventes bas de gamme impliquaient que, dans l'ensemble, les casques mobiles ont généré une perte d'EBITA insatisfaisante d'environ 85 millions de DKK au troisième trimestre, dont environ 40 millions de DKK étaient attribuables à des dépréciations sur les composants et stocks de produits finis en raison de la baisse du niveau d'activité.

Cependant, une dynamique plus forte a été enregistrée dans les ventes de Jabra en septembre, et les prises de commandes pour livraison au quatrième trimestre ont montré une tendance à la hausse, en particulier en provenance des canaux de vente américains. En raison de ces facteurs, les casques mobiles devraient générer une amélioration globale au quatrième trimestre par rapport aux performances du troisième trimestre. Néanmoins, l'évolution du mix des ventes vers des produits bas de gamme et la réduction des commandes OEM ne devraient pas s'inverser. Les prévisions pour les casques mobiles sont donc réduites à un chiffre d'affaires d'env. 1,7 à 1,8 milliard de couronnes danoises et une perte d'EBITA d'env. 150 millions de couronnes danoises.

Dans l'ensemble, cela implique que les activités de casques d'écoute de GN devraient générer des revenus d'env. 3,3-3,5 milliards de DKK et une perte d'EBITA d'env. 50 millions de DKK en 2006. L'EBITA sera impacté par les coûts non récurrents de 155 millions de DKK de Hello Direct et les dépréciations des stocks.

Stratégie de la poursuite d'activité
Les performances insatisfaisantes signifient que la première priorité sera de restaurer la rentabilité et d'augmenter la croissance et les flux de trésorerie des opérations de casques. Le GN dispose d'une base solide sur laquelle fonder ces efforts. Étant le plus grand fabricant indépendant de casques d'écoute au monde, GN bénéficie d'importantes économies d'échelle. GN a également une solide tradition d'adaptation des technologies et de leur utilisation pour créer des produits innovants, et GN possède actuellement le portefeuille de produits le plus diversifié du marché. En outre, GN est un fournisseur et un partenaire commercial reconnu pour les clients OEM, les opérateurs de télécommunications, les canaux de distribution informatique ainsi que les canaux de vente au détail, et Jabra est une marque reconnue. L'enjeu à venir sera d'exploiter au mieux ces positions de force sur des marchés mondiaux avec des taux de croissance très attractifs.

Le marché des bureaux devrait connaître des taux de croissance annuels d'environ 25 % dans les années à venir, notamment grâce aux facteurs suivants : L'avantage des casques sans fil devient de plus en plus évident et de nouveaux canaux de vente et distributeurs informatiques sont davantage axés sur la vente au détail commencent à transporter ces produits. La téléphonie IP est de plus en plus populaire et l'objectif de GN reste de devenir le premier fabricant de casques pour bureaux. Pour y parvenir, GN doit s'imposer comme le leader des solutions VoIP et proposer les bons produits ; maintenir le portefeuille de produits global à jour à tout moment, y compris en ajoutant plus de produits de bureau à bas prix ; et renforcer son savoir-faire commercial, marketing et distribution.

Le marché des centres de contact devrait produire des taux de croissance stables à un chiffre au cours des prochaines années. Ce marché diffère du marché des bureaux en ce que les ventes sont généralement réalisées par l'intermédiaire d'intégrateurs de systèmes et dans les exigences élevées en matière de fonctionnalité et de confort des produits. GN vise à protéger sa position sur ce marché attractif en développant constamment son portefeuille de produits et en se développant avec l'industrie des centres de contacts en général, y compris en pénétrant de nouveaux marchés.

Bien qu'en forte croissance, la pénétration des casques Bluetooth reste faible sur le marché mobile . Le nombre de casques vendus est passé d'environ 32 millions l'an dernier à près de 50 millions cette année. Les tendances actuelles indiquent que la croissance du marché repose généralement sur le segment des prix bas. Il est donc essentiel pour GN d'être un fournisseur des fabricants OEM et des opérateurs de télécommunications proposant des produits à bas prix tout en couvrant le reste du marché avec les produits de la marque Jabra de l'entreprise. Les casques pour applications musicales sont une opportunité émergente qui met l'accent sur la convergence actuelle du marché.

Le nouveau président et chef de la direction de GN, Toon Bouten, et le reste de la direction de l'entreprise développeront désormais la future plate-forme stratégique de GN. Les conclusions devraient être présentées conjointement avec les résultats du quatrième trimestre en février 2007.

À court terme, GN prendra des mesures dans quatre domaines clés afin de rétablir la rentabilité et d'améliorer la croissance et les flux de trésorerie.

  • La marque Jabra sera introduite dans tous les canaux afin d'accroître la notoriété et de renforcer l'impact de la marque sur les marchés convergents du mobile et du bureau. De plus, en se concentrant sur une seule marque, GN rendra plus efficaces ses investissements dans l'image de marque et les promotions. En conséquence, un certain nombre de produits seront renommés en 2007 et tous les nouveaux produits porteront le label Jabra.
  • GN lancera plus de produits à des intervalles de plus en plus courts. Davantage de produits seront mis sur le marché et ils seront plus fortement différenciés. Une priorité élevée sera accordée à davantage de produits d'entrée de gamme ciblant le marché des bureaux et au développement de solutions à bas prix pour les fabricants OEM et les opérateurs de télécommunications sur le marché mobile.
  • GN intensifiera ses efforts dans les ventes, le marketing et la distribution, en particulier dans le secteur des casques mobiles. L'accent mis sur les canaux de vente et les utilisateurs finaux sera fortement intensifié et le savoir-faire en matière de gestion et d'accompagnement des grands comptes sera renforcé.
  • La structure des coûts sera réduite tout au long de la chaîne de valeur. GN a l'intention de réduire les stocks, d'optimiser la chaîne d'approvisionnement mondiale et de réaliser les synergies du regroupement à la mi-mai 2006 de ses activités de casques audio en une seule organisation mondiale.

Bonus de transaction et options sur actions

Dans le cadre de la cession de GN ReSound, un certain nombre d'employés, y compris les membres de la direction générale, recevront un montant total de 54 millions de DKK. Ce montant se compose des primes de transaction et des coûts d'un programme de fidélisation des managers dont les contributions actives et fidèles ont été cruciales dans le processus de sécurisation des bénéfices substantiels de la cession de GN ReSound.

Compte tenu de la cession de GN ReSound, le Conseil de Surveillance a décidé d'accélérer, à la clôture, les stock-options en cours attribuées aux salariés de GN ReSound, GN Otometrics et Jørn Kildegaard et Jesper Mailind. Au 30 septembre 2006, ce groupe dispose de 2,8 millions d'options sur actions, soit 1,3 % du capital social de GN à un prix d'exercice moyen de 48 DKK.

Le programme d'options pour les autres gestionnaires et spécialistes du GN ne sera pas affecté.

Prévisions annuelles de GN

À partir du 1er octobre et jusqu'à l'approbation définitive de la cession, les activités de GN ReSound seront comptabilisées dans les états financiers sous la rubrique « activités en cours d'arrêt ». Au quatrième trimestre 2006, un bénéfice de 250 à 275 millions de DKK est attendu sur l'arrêt des activités, à l'exclusion du bénéfice de la cession de GN ReSound, qui est conforme aux prévisions de l'exercice précédent pour GN ReSound et GN Otometrics.

Les revenus des activités de casques audio de GN en 2006 sont projetés à 3,3-3,5 milliards de DKK (contre environ 4,1-4,2 millions de DKK), avec une perte d'EBITA de 50 millions de DKK (contre environ 285 millions de DKK). Ces résultats peu satisfaisants sont fortement impactés par les pertes de Hello Direct. En excluant les coûts de fermeture des programmes Try'n'Buy de Hello Direct de 115 millions de DKK et les dépréciations d'inventaire de 40 millions de DKK, l'EBITA est prévu à 105 millions de DKK.

Les fonctions du Groupe devraient avoir un impact négatif sur l'EBITA d'environ 50 millions de DKK, qui reste inchangé. Les résultats financiers nets devraient s'élever à (50) millions de DKK, y compris l'effet du programme de rachat d'actions de l'année de 400 millions de DKK.

Au total, l'EBITA pour les activités poursuivies devrait être d'env. DKK (100) millions et les bénéfices avant impôts devraient être d'environ. (150) millions de couronnes danoises.

Les prévisions sont basées sur l'hypothèse d'un taux de change moyen dollar américain – couronne danoise de 6.

Les prévisions n'incluent pas les réclamations faites à Telekommunikacja Polska SA par DPTG I/S dans laquelle GN détient une participation de 75 %. DPTG I/S a demandé un remboursement de 5,0 milliards de DKK pour les revenus du trafic sur le réseau câblé polonais au cours de la période allant de 1994 à mi-2005. Pour des raisons de confidentialité et en raison de la procédure d'arbitrage en cours, GN n'a pas le droit de d'autres commentaires sur la question.

Informations complémentaires
Une réunion d'analystes et de presse sur cette annonce aura lieu aujourd'hui à 13h00 CET au siège de GN à Lautrupbjerg à Ballerup, au Danemark. GN sera représenté par Mogens Hugo Jørgensen, président, Toon Bouten, président-directeur général et Jens Due Olsen, vice-président exécutif et directeur financier. La présentation sera diffusée en direct sur le Web à partir de 13h00 CET sur www.gn.com.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :
Mogens Hugo Jørgensen
Président
GN Store Nord A/S
Tél. : +45 45 75 00 00
Jens Due Olsen
Vice-président exécutif et directeur financier
GN Store Nord A/S
Tél. : +45 45 75 00 00

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Un tournant pour l’audiologie

Un tournant pour l'audiologie West Lafayette, IN — Aujourd'hui est un jour très important pour l'audiologie. L'Arizona School of Health

Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie