Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Conseil d’éthique de l’ASHA—Faisons connaissance

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Conseil d'éthique de l'ASHA—Faisons connaissance

Crédit : Tiré du numéro du 19 février 2002 de The ASHA Leader

par Nancy P. Huffman

Interrogez de nombreux membres de l'ASHA sur le travail de notre comité d'éthique (BOE) – et sa valeur pour eux et leur propre travail – et leur réponse pourrait être "Je ne sais vraiment pas" ou "Je n'ai vraiment pas pensé au BOE par rapport à moi ." Dans l'espoir de démystifier cet important groupe et, ce faisant, vous permettre de profiter pleinement de ce qu'il offre, vous êtes invité à poursuivre votre lecture.

Vous découvrirez que le BOE a trois charges : formuler et proposer des modifications au code d'éthique, développer des programmes et du matériel éducatifs sur l'éthique et juger les cas de violation présumée du code d'éthique. Vous découvrirez le nouveau code d'éthique révisé, ainsi que l'exploration du BOE pour renforcer l'application du code à la recherche. Les activités d'éducation à l'éthique et un plan pour les activités futures sont couverts, et les ressources d'éducation sont identifiées. La fonction d'arbitrage du BOE est continue et vous découvrirez l'importance de la résolution des conflits.

Une série d'articles à venir dans The ASHA Leader couvrira comment se préparer et comment répondre à une plainte, les questions multiculturelles en matière d'éthique, de confidentialité et de recherche.

Le conseil d'éthique
Le BOE compte 12 membres, dont un membre du public. Il s'agit d'un comité de pairs représentant des chercheurs, des audiologistes, des orthophonistes, des cliniciens, des administrateurs, des enseignants et des scientifiques. Seront actuellement Allan Diefendorf, Mary Bolton-Koppenhaver, Melanie Frazek, Judson P. Garrett (membre du public), Harvey Gilbert, Nancy P. Huffman (présidente), Kevin P. Kearns, Deborah A. King, Charissa R. Lansing, James McCartney, William Mustain et Polly Pooser. Ann HB Brockenborough et Roy Shinn ont quitté le conseil d'administration en décembre 2001. Leurs idées et contributions tout en siégeant au BOE ont été exceptionnelles. Le directeur de l'éthique de l'ASHA, David R. Denton, siège d'office au conseil d'administration et est la personne-ressource du bureau national de l'ASHA pour l'administration du programme d'éthique. Linda D'Aloisio, directrice de l'administration et des communications pour l'unité des questions académiques, d'accréditation, de certification et d'éthique de l'ASHA, est la responsable de l'information relative aux activités d'éthique.

Le code d'éthique est révisé
En novembre 2001, le Conseil législatif (LC) a approuvé des révisions du Code de déontologie. Des règles d'éthique ont été ajoutées et/ou modifiées concernant la représentation des titres de compétences des assistants, la délégation de tâches aux assistants, la prestation de services cliniques par correspondance et télécommunication, les références basées sur des intérêts financiers personnels, le harcèlement sexuel, les activités sexuelles avec des personnes sur qui on exerce l'autorité professionnelle, et le plagiat. Le code d'éthique révisé peut être téléchargé à partir du site Web professionnel de l'ASHA à l' adresse http://www.asha.org/practice/ et est également disponible en appelant le Centre d'action au 800-498-2071 ou en le demandant via Fax-on-Demand au 877-541-5035.

La plupart des détenteurs de certificats ASHA, des membres, des boursiers cliniques et des candidats à l'adhésion ou à la certification ASHA (qui doivent tous respecter le code de déontologie de l'ASHA) ne sont pas conscients du long processus qu'implique une révision du code. C'est et devrait être un processus prudent et réfléchi. Après tout, c'est le code de déontologie d'une profession qui définit les normes de conduite professionnelle, démontre la volonté d'une profession et d'un professionnel de se contrôler et de faire respecter les normes de conduite, donne des conseils et un soutien au professionnel, informe les consommateurs sur ce à quoi ils ont le droit de attendre, informe les autres professionnels du type de coopération qu'ils sont en droit d'attendre et sert de guide aux comités d'éthique (voir History of Health-Care Ethics. [2000]. Seminars in Hearing, 21 [1], 3-20 ).

L'ASHA BOE ne peut que proposer des révisions à la LC. Le conseil étudie le code à la lumière des pratiques professionnelles et des tendances en matière de violations pour déterminer si des changements sont justifiés. Il délibère sur des idées de changements ; rédige des révisions ; et effectue un examen par les pairs sélectionné et généralisé par les membres de l'ASHA, les comités et les conseils de l'ASHA, les directeurs de programmes universitaires, les organisations professionnelles alliées et connexes, les associations d'État et les conseils d'octroi de licence d'État. Le BOE analyse les commentaires, apporte d'autres révisions sur la base des commentaires reçus, puis prépare la résolution avec les révisions proposées finales à soumettre au CL pour délibération. Cette dernière étape est, dans un sens, l'examen final par les pairs, car les conseillers législatifs sollicitent et reçoivent les commentaires de leurs électeurs et entendent les opinions exprimées dans le forum des membres avant de voter.

Les contributions des membres actuels du BOE et des membres de 1999 et 2000—Charles Anderson, Lynne C. Brady Wagner, Dean Garstecki, Sandy Friel-Patti, Leonard LaPointe, Jean Lovrinic et Elaine Sands—qui ont développé les premières versions des révisions , ont été d'une valeur inestimable pour mener à bien les révisions du code.

Recherche et éthique
Le BOE s'est lancé dans une autre étude de révision du code portant sur des questions liées à la recherche. Le présent code contient cinq références spécifiques à l'éthique de la recherche. L'un concerne la protection des droits et le bien-être des sujets humains. Il existe deux références relatives à l'éthique de la déclaration publique sur les résultats de la recherche. Deux autres références concernent les publications et les présentations et l'attribution de crédit aux contributeurs et aux sources de référencement lors de l'utilisation des idées d'autres personnes.

À ce jour, le BOE a reçu des communications des anciens et actuels vice-présidents de l'ASHA pour la recherche et la technologie ; a entendu une présentation de Herbert Baum, ancien chef de cabinet de l'ASHA pour la science et la recherche ; certains de ses membres ont participé à la conférence parrainée par l'ASHA en mai 2001, « Promouvoir l'intégrité de la recherche dans les sciences et les troubles de la communication et les disciplines connexes » ; et dispose d'un sous-comité présidé par Charissa Lansing qui examine les problèmes d'éthique de la recherche identifiés et rédige les révisions du code qui aborderont plus efficacement l'éthique de la recherche. Il est prévu que ces révisions proposées seront envoyées cette année pour un examen par les pairs sélectionné et généralisé et la contribution des membres.

Éducation à l'éthique – un rôle essentiel
Le BOE est chargé d'élaborer des programmes et du matériel éducatifs sur l'éthique à distribuer aux membres et aux titulaires de certificats, aux programmes universitaires et à d'autres agences et associations. À cette fin, le conseil s'engage dans une planification stratégique pour explorer et créer de nouvelles initiatives. Le sous-comité d'éducation à l'éthique a dirigé ce processus en effectuant un examen approfondi de nos activités d'éducation actuelles et en faisant des recommandations de changements. Certains changements sont déjà en cours, d'autres que vous verrez dans un avenir proche, et certains, notamment ceux nécessitant des ressources financières importantes, mettront plus de temps à se concrétiser. Le conseil travaille déjà en tant que ressource pour le Council for Clinical Certification (CFCC) et le Council on Academic Accreditation (CAA) en audiologie et en orthophonie sur la mise en œuvre de la nouvelle norme III-F, qui exige que les candidats au CCC en orthophonie pour démontrer une connaissance des normes de conduite éthique.

De plus, en collaboration avec la CFCC, alors qu'il travaille à la mise en œuvre de l'inscription des assistants en orthophonie (APLS), un sous-comité du conseil explore des moyens d'orienter le comportement éthique des APLS. Les superviseurs ont la responsabilité ultime de la conduite éthique des SLPA enregistrées par l'ASHA. Un autre sous-comité du BOE travaille avec la CAA pour identifier des indicateurs d'éducation à l'éthique dans les programmes d'études qui seront utilisés par les visiteurs du site d'accréditation académique.

La table ronde sur l'éthique, qui apparaît sur le site Web de l'ASHA, est un forum de discussion sur les questions d'actualité en matière d'éthique. C'est un excellent outil d'enseignement, ainsi qu'une ressource pour les cliniciens qui peuvent être confrontés à un dilemme éthique. La table ronde encourage le débat et les commentaires et sert à souligner qu'il peut y avoir plus d'une réponse à un problème éthique.

Les questions de l'ASHA dans les déclarations d'éthique sont des instructions et des directives préparées par le BOE. Ils analysent une question spécifique de conduite éthique, discutent de la manière dont le conseil aborde la question et offrent des conseils aux membres et aux titulaires de certificats dans la prise de décision éthique. Les problèmes dans les déclarations d'éthique sont publiés dans le document ASHA Desk Reference ainsi que sur le site Web de l'ASHA. Il y a 15 problèmes dans les déclarations d'éthique. (Neuf ont été récemment révisés ; les autres sont actuellement en cours de révision.) Des exemples de questions couvertes sont les conflits d'intérêts, le remboursement des services cliniques, l'éthique de la recherche et la compétence de l'ASHA BOE. Enfin, il y a une nouvelle déclaration qui met l'accent sur la confidentialité des informations sur les clients/étudiants/patients et les relations avec les collègues.

Les futures activités d'éducation que le BOE prévoit comprennent :

  • utiliser davantage le site Web de l'ASHA en créant des liens vers d'autres sites d'éthique
  • élargir la bibliographie annotée actuelle
  • utiliser le site Web pour sonder les besoins des membres et des titulaires de certificat en matière d'éducation à l'éthique
  • réviser et mettre à jour le kit d'éthique qui est utilisé comme ressource pédagogique dans les programmes de préparation académique ainsi que dans d'autres lieux
  • offrir plus d'activités de formation continue de formats variés
  • explorer l'élargissement du PRAXIS pour inclure une section sur l'éthique
  • explorer l'ajout de documentation sur la formation continue en éthique comme exigence pour le maintien de la certification.

Arbitrage Le BOE traite et juge les violations présumées du Code de déontologie. Dans le cadre de sa fonction éducative, le conseil a souligné dans ses présentations au congrès et ses tables rondes l'importance d'utiliser des stratégies de résolution de conflits et de problèmes, y compris un plaidoyer proactif, comme premières étapes pour résoudre les problèmes éthiques. Heureusement, pour les professions de notre taille, le nombre de plaintes jugées est relativement faible. Si une situation est telle qu'une plainte doit être préparée, une compréhension du processus et des procédures suivies par le BOE est nécessaire. Un prochain article de cette rubrique traitera de la façon de préparer une plainte et de préparer une réponse à une plainte.

La chronique éthique
Cette rubrique éthique paraîtra dans The ASHA Leader cinq fois par an et sera une ressource pour le partage d'informations sur les questions d'éthique. Le BOE est ouvert aux idées de sujets d'intérêt. Si vous avez des suggestions, veuillez les transmettre à David R. Denton à [email protected] .

Nancy P. Huffman est la présidente du conseil d'éthique de l'ASHA. Elle est consultante à Churchville, NY, travaillant principalement avec les districts scolaires et les agences dans l'administration et la gestion des programmes d'orthophonie, d'audiologie et d'autres services connexes. Elle visite également le site de l'Association internationale pour l'éducation et la formation continues et conseille des groupes sur la conception et le développement de programmes de formation continue. Contactez-la par email à [email protected] .

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie