Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

CMS recherche des motifs juridiques pour corriger les mises à jour du barème des frais d’assurance-maladie

Partagez l'Article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

CMS recherche des motifs juridiques pour corriger les mises à jour du barème des frais d'assurance-maladie

Publié à l'origine sur la liste de diffusion des titres de l'American Speech-Language-Hearing Association le 3/7/05)

CMS recherche des conseils juridiques qui lui permettraient d'ajuster la formule de paiement des médecins de Medicare pour éviter six années de réductions de taux consécutives, selon l'administrateur de CMS Mark McClellan, le signe le plus clair à ce jour que l'agence souhaite adopter une proposition offerte par ASHA , AMA et d'autres groupes de fournisseurs pour éviter les coupes imminentes.

Le Dr McClellan a pris la parole lors d'une récente réunion de la Fédération des hôpitaux américains et a déclaré que l'agence cherchait "activement" à déterminer si elle avait le pouvoir statutaire de supprimer le coût des médicaments administrés par un médecin de la formule sur une base "rétrospective". Cette décision éliminerait les coupes, qui commencent l'année prochaine, en supprimant l'un des coûts à la croissance la plus rapide de l'objectif de dépenses de la formule.

CMS a déjà conclu qu'il pouvait modifier la formule sur une base "à l'avenir", a déclaré McClellan, mais cela est insuffisant pour éviter les coupes à court terme. Cette position représente un changement de politique pour l'agence, qui, dans le passé, a déclaré qu'elle n'avait pas de fondement juridique pour retirer les médicaments de la formule du taux de croissance durable. En outre, l'ASHA et d'autres groupes de fournisseurs ont fait valoir que tout correctif éventuel implique également le pouvoir d'effectuer un calcul rétroactif en raison de la nécessité de réinitialiser les objectifs selon la formule.

McClellan a reconnu que l'administration Bush envisageait des solutions à la fois administratives et législatives pour atténuer les coupes en suspens qui pourraient s'élever à au moins 4 % par an au cours des cinq prochaines années. Le coût de l'abrogation des coupes par la loi devrait s'élever à 140 milliards de dollars sur dix ans. On ne sait toujours pas si le Bureau de la gestion et du budget (OMB) a atténué son opposition à toute proposition de correctif administratif. Pour plus d'informations, veuillez contacter Ingrida Lusis, directrice du plaidoyer en matière de réglementation des soins de santé de l'ASHA, à [email protected] ou par téléphone au 800-498-2071, ext. 4482.

Réimprimé avec la permission de l'American Speech-Language-Hearing Association

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement
Les dernières actualités
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
250, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Obtenez notre meilleur tarif pour vos appareils auditifs
Les prix les plus bas de Belgique garantie