Information COVID-19 : TOUS NOS CENTRES RESTENT OUVERTS, PROTOCOLE SANITAIRE RENFORCÉ et service à distance
Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi

Comment s’habituer à mon appareil auditif si je ne le supporte pas ?

appareil auditif en Belgique pour les acouphènes

Partagez l'Article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Il est possible, si vous venez d’acquérir un appareillage auditif ou si vous en avez modifié les  réglages récemment, que vous ayez du mal à supporter ce dernier et que vous deviez passer  par une phase d’acceptation. Il existe plusieurs facteurs pouvant expliquer cela. Nous les avons listés ci-dessous. 

Privation sensorielle et développement de la compréhension 

  • Un bouleversement se produit à cause de la privation sensorielle lors de  l’appareillage :  

Lorsque le nerf auditif est privé de stimulation, il perd sa vigueur. Il est donc difficile  pour un patient qui s’équipe d’une prothèse auditive de s’y habituer.  

Le patient a plus de mal à comprendre les paroles à cause de la privation sensorielle :  La privation sensorielle peut aussi impacter la compréhension des paroles. C’est  pourquoi dans certains cas, le patient pourrait remarquer qu’il entend, mais ne  comprend pas ce qui lui est dit. Pas de panique, cela est normal. En effet,  contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas parce qu’un patient porte son  aide auditive une première fois qu’il retrouvera instantanément la compréhension.  Cela s’explique par le fait qu’un appareillage auditif amplifie les sons. Vous les  entendez donc à nouveau, mais vous ne les comprenez pas encore car il faut se  réhabituer. Au plus longtemps aura duré votre privation sensorielle, au plus difficile il  sera de récupérer entièrement vos capacités de compréhension. Toutefois, vous y  arriverez si vous persévérez. À ce titre, nous avons mis en place quelques conseils qui  vous aideront à récupérer vos capacités de compréhension le plus rapidement  possible : 

a) Il faut que vous portiez vos aides auditives de manière quotidienne

b) Il faut que vous ayez le plus de conversations possibles afin que nerf auditif et  votre cerveau soient stimulés 

c) Il faut que vous vous concentriez un maximum sur les sons environnants.  C’est-à-dire que vous devez désormais essayer de recourir à une écoute  active. 

d) Il faut que vous évitiez au maximum les bruits ambiants lorsque vous êtes en  conversation avec quelqu’un. De cette manière, vous pourrez davantage vous  concentrer sur les paroles de votre interlocuteur. 

  • Le patient est gêné par les sons aigus qui lui paraissent métalliques :  

Comme vous vous êtes munis d’une aide auditive, vous retrouvez des sons que vous n’avez  probablement plus perçu depuis un certain temps. De ce fait, il est possible que vous  éprouviez une certaine gêne en les entendant à nouveau. À titre d’exemple, la majorité des  patients ont du mal à supporter les sons aigus puisque ceux-ci paraissent métalliques et sont  alors très désagréables à percevoir. Il est normal que vous soyez déstabilisé quand vous  redécouvrirez tous ces sons et que vous soyez découragé de porter vos appareils auditifs.  Cependant, ne vous inquiétez pas, si vous persévérez et que vous portez vos appareils  quotidiennement, cette sensation de gêne s’atténuera avec le temps puisque vous vous y  habituerez. Toutefois, ne soyez pas trop impatient, cette période d’adaptation peut durer plus  ou moins longtemps en fonction de votre sensibilité et de la durée de privation sensorielle  qui a précédé le port de votre appareil auditif.  

  • Le patient ne supporte pas le son de sa propre voix :  

L’auto phonation peut être compliquée lors de l’adaptation aux appareils auditifs. En effet,  une prothèse auditive est faite pour capter tous les sons de l’environnement qui vous  entoure, y compris votre propre voix. Il est donc normal que certains patients se plaignent de  la manière dont ils perçoivent leur voix après qu’ils aient commencé à porter un appareil  auditif puisque cette dernière peut résonner et donc paraître désagréable à entendre.  

Heureusement, ce problème peut être réglé. Votre audioprothésiste pourra retoucher le  réglage de votre prothèse ou configurer l’adaptation différemment en fonction de vos  besoins et de ce qui vous satisfait le mieux. De plus, il existe également des solutions  techniques telles que l’algorithme OVP (Own Voice Processing) de Signia. Grâce à cette  technologie hors du commun, il sera possible de traiter différemment la voix de l’utilisateur  de celles émanent de l’environnement qui entoure ce dernier. De cette manière, votre  audioprothésiste aura l’occasion de régler de manière plus précise votre prothèse auditive  afin de réduire l’effet de résonnance qui émane de votre propre voix. 

Réglage de la prothèse auditive durant la période d’adaptation :  

Les réglages initiaux de votre appareil auditif et les premières visites chez votre  audioprothésiste joueront un rôle primordial dans la période de familiarisation avec votre  aide auditive. Le rôle de votre audioprothésiste est de toujours faire tout son possible pour  que vous vous sentiez bien avec votre prothèse auditive et que votre confort soit optimal.  C’est pourquoi, vous ne devez pas hésiter à lui parler de ce qui vous gêne ou de lui faire part  de vos remarques (son résonnant, son métallique, etc.) En effet, tout ce que vous lui ferez  savoir sur votre inconfort pourra l’aider à mieux adapter votre aide auditive. De cette  manière, la période de familiarisation avec votre appareil sera plus rapide et moins  compliquée.  

Confort des prothèses auditives :  

Afin que vous supportiez votre prothèse auditive, il faut impérativement que ces dernières ne  vous gênent pas et que vous ne ressentiez pas d’inconfort en portant celles-ci. Selon votre  degré de surdité, vôtre audioprothésiste pourra donc vous guider et vous conseiller les  appareils qui seront les plus adaptés à votre profil. N’hésitez pas à faire part de vos ressentis  à votre audioprothésiste pour qu’il puisse encore affiner son expertise et vous trouver  l’appareil qui vous conviendra parfaitement.

Choix des dômes :  

Si vous avez un contour d’oreille RIC ou BTE Open, vous avez la possibilité de choisir diverses  tailles et formes de dômes en silicone. Votre audioprothésiste vous fera donc passer  différents tests pour que vous trouviez la configuration et le modèle d’embout qui vous  conviendra le mieux. Par ailleurs, cette configuration limitera naturellement l’effet de  résonance de votre propre voix puisqu’elle est munie d’une aération du conduit auditif.  

  • Embouts sur-mesure  

Pour vous permettre de bien vous sentir avec votre prothèse auditive, il est possible de  fabriquer des embouts sur-mesure. Pour cela, il faudra prendre l’empreinte de vos conduits  auditifs. Ces embouts sont constitués de résine, ce qui permettra qu’ils se maintiennent  parfaitement dans votre oreille. Ils assurent un confort hors norme et vous permettent  d’éviter de devoir les manipuler et de les bouger en permanence.  

Entraînement auditif  

Si après la période de familiarisation avec votre prothèse auditive, malgré tous vos efforts,  vous avez encore du mal à comprendre la parole, ne paniquez pas. Vous avez la possibilité de  suivre un entraînement auditif qui vous permettra de perfectionner vos capacités de  compréhension. Ce suivi auditif constitué de séances de rééducation auditive qui peuvent  être fournies par un orthophoniste, seulement sur prescription médicale. Il existe également  des applications mobiles et des logiciels qui permettent de compléter les séances de  rééducation auditive.

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement pendant 1 mois

Nos autres articles

appareil auditif en Belgique pour les acouphènes

Comment s’habituer à mon appareil auditif si je ne le supporte pas ?

Il est possible, si vous venez d’acquérir un appareillage auditif ou si vous en avez modifié les réglages récemment, que vous ayez du mal à supporter ce dernier et que vous deviez passer par une phase d’acceptation. Il existe plusieurs facteurs pouvant expliquer cela. Nous les avons listé ci-dessous.

appareil siemens

Réglage appareil auditif : comment régler un appareil auditif

Pour un appareillage auditif efficace et confortable, il faut impérativement que le réglage soit parfait. C’est pourquoi votre audioprothésiste a un rôle primordial dans votre démarche d’appareillage auditif. Il doit assurer votre satisfaction et prendre tout le temps qu’il faudra pour adapter de la meilleure manière votre appareil auditif à votre perte d’audition.

Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi