Bruxelles :
125, Boulevard Anspach
1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise
1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur
4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi
Menu

Le sonotone : les aides auditives d’un ancien temps

ancienne prothèse auditive

Partagez l'Article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

De nombreuses personnes âgées sont touchées par la perte auditive, et ce phénomène naturel persiste parfois tôt pour d’autres raisons. Depuis le 17ème siècle, les gens ont découvert une solution à ces maladies : c’était la première aide auditive.

Alors, qu’est-ce qu’une aide auditive exactement ? Comment fonctionnait cet appareil lors de son invention ? Quelles fonctionnalités innovantes sont équipées des aides auditives d’aujourd’hui ?

L’émergence et l’évolution des aides auditives

Au fil des siècles, les gens ont inventé divers appareils pour aider à résoudre les problèmes auditifs. Nos aides auditives modernes bénéficient aujourd’hui d’avancées technologiques innovantes.

L’émergence des équipements modernes et la transformation numérique

Les aides auditives que nous connaissons aujourd’hui sont apparues pour la première fois dans les années 1960, lorsque la première aide auditive BTE Sonotone 333 BTE utilisait une technologie analogique innovante. Les ondes sonores sont converties en signaux électriques. Puisqu’il peut glisser dans l’oreille, l’appareil a commencé à prendre la forme d’aides auditives modernes. En 1977, en raison de la miniaturisation des composants, la première aide auditive intra-auriculaire est sortie. Efficaces et ergonomiques, ces aides auditives n’ont rien à voir avec ces vieux appareils.

Les aides auditives à programmation numérique sont apparues dans les années 1980 et utilisent toujours l’amplification analogique. Au milieu des années 90, la technologie analogique a été complètement remplacée par la technologie numérique. La marque Widex est la première marque à lancer un tel appareil. Les nombres transforment le son en nombre : il permet à des milliards de calculs d’adapter le son au milieu environnant. Plus précis, il offre donc une meilleure qualité sonore.

De nombreuses innovations continuent d’émerger chaque année pour favoriser l’utilisation et les performances des aides auditives.

Des haut-parleurs au premier système auditif

Le premier amplificateur d’écoute est apparu au 17ème siècle sous la forme de haut-parleurs. Ces tubes ont été inventés par le chirurgien français Claude-Nicolas Le Cat. Ils sont généralement faits de cuivre ou d’autres alliages et se présentent sous différentes formes et tailles. Ils captent et collectent les ondes sonores, puis les guident facilement à travers le conduit auditif de manière purement mécanique. Les malentendants bénéficient d’un gain sonore important, mais ils restent très lourds et majestueux. Le cor a été utilisé jusqu’au début du 20e siècle.

En 1929, l’American Sonotone Company (siège de New York) conçoit, développe et vend le premier haut-parleur électronique. L’appareil utilise la technologie d’éclairage radio. Il se compose d’un amplificateur, d’un microphone, d’une grosse batterie et d’un casque. De même, il amplifie uniformément toutes les fréquences (y compris le bruit environnant).

Au fil des années, sa taille a diminué et l’appareil est devenu portable (notamment grâce à l’invention du transistor). Il est toujours encombrant, mais il peut être transporté dans un sac et transmettre le son au porteur via des écouteurs.

Des aides auditives de plus en plus innovantes

Dans les années 2000, de nouvelles « aides auditives » sont apparues : grâce à une technologie numérique innovante, elles ont apporté une réponse efficace aux surdités légères. Ils fournissent des appareils auditifs prêts à l’emploi et des appareils auditifs faciles à utiliser à des prix raisonnables.

Contrairement aux aides auditives plus anciennes et à la simple amplification du son, les aides auditives modernes bénéficient de nombreuses avancées technologiques. Ils peuvent traiter le signal sonore perçu pour filtrer et réduire les bruits nocifs, faire ressortir le son ou s’adapter automatiquement à l’environnement environnant.

Sonotone, disparue en 2005, a longtemps été la seule entreprise sur le marché des aides auditives. Par conséquent, son nom est naturellement assimilé à l’aide auditive elle-même. Les fabricants d’aides auditives ont également conservé le nom de leur première aide auditive – ils utilisent toujours l’acronyme BTE (Behind The Ear) pour signifier derrière l’oreille.

Le terme prothèse auditive est devenu obsolète et progressivement obsolète, et est désormais remplacé par prothèses auditives, prothèses auditives ou prothèses auditives. Ces appareils numériques performants sont confortables et compacts, dotés d’options modernes (connexion Bluetooth ou wifi, télécommande ou paramétrage du smartphone).

Il existe deux modèles sur le marché : les dispositifs à crochets auriculaires (placés derrière l’oreille) et les dispositifs intra-auriculaires (à glisser dans le conduit auditif). Alors, comment choisir l’aide auditive qui correspond le mieux à vos besoins ? Où puis-je acheter des appareils auditifs et à quel prix ?

Comment choisir une aide auditive ?

Il existe de nombreux types d’appareils auditifs sur le marché qui peuvent répondre à tous les besoins esthétiques, budgets et préférences. Alors comment choisir une aide auditive ? Qui dois-je contacter pour acheter des appareils auditifs ?

Où puis-je trouver des appareils auditifs ?

Pour installer, acheter et régler des aides auditives, vous devez vous rendre dans un centre auditif. Le Hearing Center est ouvert à tous et vous permet dans un premier temps de réaliser gratuitement un bilan auditif complet avec un audioprothésiste. Effectuez plusieurs tests et examens pour déterminer la présence et l’étendue de la perte auditive (entretien avec le patient, examen du conduit auditif, audiométrie : test de tonalité et test de parole).

Si les audioprothésistes détectent une perte auditive, ils orienteront le patient vers un oto-rhino-laryngologiste. Ce dernier effectue des contrôles complémentaires, confirme le diagnostic et prescrit des appareils auditifs. Les audioprothésistes sont alors chargés de conseiller les patients sur l’appareil le plus adapté à leur profil personnel. Une fois les aides auditives sélectionnées, ajustées et installées, des visites de retour régulières et de multiples inspections seront organisées.

Quelles attentes et quel budget ?

Plusieurs critères guident votre choix :

Vos attentes esthétiques : Les aides auditives sont disponibles dans une variété de tailles, de designs et de couleurs. Après avoir été inséré dans le conduit auditif, l’appareil intra-auriculaire est plus dissimulé et presque invisible. Leur utilisation dépend de la forme et de la taille de votre conduit auditif ;

Le degré de votre perte auditive et la nature de l’environnement sonore : le nombre de canaux de l’aide auditive est plus ou moins important (entre 12 et 48). Le choix dépend du niveau d’amplification requis (perte auditive légère, modérée, sévère ou complète) ;

Votre budget : Le prix d’une aide auditive dépend de ses performances et de son niveau fonctionnel. Avant d’investir  dans des aides auditives, pensez aux options dont vous avez besoin : anti-écho, réduction du bruit, connexion d’appareils et accessoires sans fil, chargeurs, casques TV, téléphones en streaming…

Besoin d'un conseil ?

Nos audioprothésistes sont là pour vous aider. Laissez votre numéro et nous vous rappelons gratuitement.

Testez un appareil auditif gratuitement pendant 1 mois

Nos autres articles

patient content de son appareil auditif

Pourquoi s’équiper d’un appareil auditif ?

Si vous êtes une personne malentendante, porter des appareils auditifs pourrait changer votre quotidien : vous pourrez désormais participer à des conversations sans aucune gêne. Cependant, il faut s’y prendre à temps. En effet, plus l’appareillage est tardif, plus il vous sera difficile de corriger votre audition. De plus, la perte auditive, si elle n’est pas corrigée, pourrait accélérer le déclin cognitif. C’est pourquoi il est impératif de ne pas prendre vos problèmes auditifs à la légère. Pour vous convaincre de franchir le pas, nous avons réuni les 7 raisons pour lesquelles vous devriez Considérer l’option de l’appareil auditif.

Bruxelles :
125, Boulevard Anspach 1000 Bruxelles
Ixelles :
335, avenue Louise 1050 Ixelles
Liège :
55, Rue d’Amercoeur 4020 Liege
Charleroi :
4ème étage, 19/21, Avenue de Waterloo 6000 Charleroi