La Perte Auditive : facteur d’Isolement Social

Selon une étude récente de l’Organisation Mondiale de la Santé, plus de 5% de la population mondiale, soit 360 millions de personnes, sont considérés comme ayant une déficience auditive incapacitante, c’est à dire une perte d’audition supérieure à 40 décibels dans la meilleure oreille chez l’adulte.

Parmi les personnes de plus de 65 ans, un tiers seraient touchées. Une Université du Canada a suivi sur dix ans plus de cinq mille personnes de 60 à 69 ans. Tous les ans, leur audition était évaluée et ils étaient interrogés sur leurs interactions sociales. Les résultats ont montré qu’une acuité auditive qui diminue de 10 décibels augmente de 52 % le risque d’être isolé socialement !

isolement


Un phénomène progressif

On pourrait se demander pourquoi il y a un lien entre les deux et c’est en fait assez simple. Lorsqu’une personne commence à être coupée des bruits ambiants, de ce que les autres essaient de lui dire et de toutes les informations sonores en général, elle aura tendance à culpabiliser et donc se mettre en retrait de manière progressive. Cela peut commencer par la vie sociale, par honte de devoir faire répéter à tout bout de champ, et également à cause de la fatigue causée par le fait de devoir se concentrer beaucoup plus qu’avant pour comprendre les autres.

Et puis cela peut assez vite se propager à la famille et à la vie culturelle, puisque aller à un concert, au théâtre, ou au cinéma devient moins un plaisir qu’une corvée quand on doit faire des efforts en permanence! On ne voit pas nécessairement le lien au début mais on va spontanément délaisser ce genre d’activités et rester chez soi où on a pas ce genre de problèmes.

Gêne et manque de confiance en soi

Lorsqu’il devient difficile de participer à une conversation de la même façon que les autres, c’est assez délicat à admettre et rares sont ceux qui osent parler sans détour d’une perte même minime de leurs capacités auditives. Les personnes ressentent souvent de la honte à l’idée d’être considérées commes sourdes et ne veulent fréquemment même pas envisager de s’équiper d’une prothèse auditive, instrument qui leur faciliterait grandement l’existence mais qui est encore assez mal perçu par beaucoup de gens qui stigmatisent ceux qui les portent.

Certaines personnes vont essayer de déplacer le problème sur les autres en les accusant d’avoir mal articulé ou de ne pas parler assez fort. D’autres ne vont pas oser faire répéter ou dire qu’ils n’ont pas compris et vont soit répondre à côté soit se murer dans le silence pour diminuer la prise de risque. Ces comportements créent inévitablement des tensions dans les relations et de la frustration qui grandit petit à petit tant qu’on ose pas admettre ce qui se passe et l’accepter pour pouvoir chercher à y remédier grâce aux nombreuses solutions possibles.

La possibilité d’interagir et de communiquer avec ceux qui nous entoure de manière saine et simple est évidemment très importante pour la santé mentale et l’estime de soi donc il faut absolument oser sortir de la spirale de la honte et de la culpabilité en se rendant compte que ce phénomène est tout à fait normal et banal.

L’image de l’appareil auditif est en train de changer

Il serait dangereux de sous-estimer l’impact que les troubles de l’audition peuvent avoir sur l’ensemble des aspects de la vie des personnes qui en souffrent. Des préjugés ont longtemps persisté et beaucoup de personnes peuvent même refuser de se faire diagnostiquer par peur de devoir assumer ce qui leur arrive et le jugement qui va avec.

Le regard des gens commence à changer puisque tout le monde se rend compte que cela arrive à ses proches et que cela risque bien de leur arriver aussi. L’industrie aide aussi beaucoup à aller dans ce sens avec des appareils beaucoup plus jolis, qui “font moins vieux” et dont l’utilisation est simplifiée au maximum.

Plus nombreux seront ceux qui assument cette condition, se font diagnostiquer et portent presque fièrement un appareil qui leur permet de conserver leur vie sociale, moins il y aura de peurs liées à ce sujet, et moins il y aura de personnes qui souffrent d’isolement à cause de lui.

Pas encore de commentaires, écrivez le 1er !

Laisser un commentaire